Méthodes d'entrainement hors de nos frontières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Méthodes d'entrainement hors de nos frontières

Message par jpg73 le Sam 19 Nov - 14:48

Bonjour à tous,

Sur le conseil de Philippe, j'ouvre un sujet sur la connaissance des méthodes d'entraînement hors de nos frontières.

Il est je crois intéressant de constater qu'il y a des nations qui se retrouvent presque systématiquement aux avant postes des coupes du monde, CDM ou JO.

Des nations qui disposent d'un réservoir de tireurs qui semble inépuisable (Chine par exemple), ou des nations qui ont toujours eu une présence au niveau mondiale depuis des décennies.

Que connaissez vous des méthodes d'entraînement de ces pays ??? Chine, serbie, bulgarie, Russie, italie, USA, etc.

Je sais qu'il y a plusieurs HN ou ex-HN parmi vous, et vous avez certainement discuté avec les autres délégations pendant vos sorties internationales. quelles confidences avez vous recueilli ? quelles différences notables avez vous ressenti dans l'approche du tir que ce soit au niveau technique, mentale, matérielle.

Merci de vos réponses et de vos retours d'expériences.

Jean-Pierre

jpg73
Membre Hyper Actif
Membre Hyper Actif

Nombre de messages : 2488
Inscription le : 26/05/2010
Pays : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méthodes d'entrainement hors de nos frontières

Message par sebmac le Sam 19 Nov - 21:07

JP j'espère faire de l'espionnage à Bully lorsque nous recevrons certaines délégations avant les JO...

Je vous raconterai.

sebmac
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 630
Inscription le : 25/06/2011
Pays : France

http://ftabully.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méthodes d'entrainement hors de nos frontières

Message par CHARLIER le Sam 19 Nov - 23:21

Ce sujet est taillé sur mesure pour Ballou ou ML67, qui ont cotoyé de longues années des collègues étrangers.

Pour ma part, je dois avouer que je ne me suis jamais intéressé à ce qui se passait ailleurs, ayant assez d'occupations, pendant "mes bonnes années", à gérer mon propre entraînement que je menais seul.
il y avait bien les stages Nationaux, mais étant dans "mon truc" qui marchait bien, je travaillais de la même façon chez moi ou en stage:

De la quantité, oui, mais toujours de qualité en recherchant et en travaillant sans cesse la perfection. Et ce, dans l'enchaînement total.

Je savais comment je m'entraînais, (pratiquement au maximum de mes possibilités), mais jamais je n'acceptais le rôle de favoris pour une compétition, car il n'est pas possible de savoir comment s'entraînent les autres, et j'avais toujours à l'idée, que quelqu'un, pouvait s'entraînait plus et mieux que moi, donc la victoire ne dépend jamais totalement de soit.

Par contre, je m'éfforçais de reproduire le meilleur de moi le jour J, à l'instant T.

Après, il fallait attendre le dernier coup de la finale pour analyser des mois de travail, des milliers de coups tirés, et repartir pour la prochaine étape, avec toujours à l'esprit que n'est jamais acquis d'avance, mais que ce qui est gagné, est gagné et qu'un titre ne se remet jamais en jeu.
Ce principe contribue déjà à éviter une trop grosse pression sur l'échéance suivante.

Le sujet est ouvert.

Philippe

CHARLIER
Membre Hyper Actif
Membre Hyper Actif

Nombre de messages : 3941
Inscription le : 16/06/2009
Pays : france

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum