Revolver

Aller en bas

Revolver

Message par Suisse le Dim 1 Juil 2007 - 14:12

Bonjour à tout(e)s,

Tireur au PSPC (Hämmerli SP20 RRS), depuis plusieurs années (et finies les douleurs de l'épaule), j'ai décidé de me mettre au PSGC. Finalement, j'ai opté pour un revolver Manurhin MR 32 Match. Après quelques rechargements et essais au Ransom Rest, j'ai trouvé le mariage qui me convient le mieux.

J'ai la désagréable sensation de difficultés à stabiliser mon arme, associée à une hauteur excessive du système de visée, par rapport au PSPC. Si on y ajoute une détente plus dure (1400 grammes), le tout donne des résultats moins bons (j'admets n'avoir tiré que 200 cartouches avec, ce qui est peu). Je tourne vers les 90 / 91 pts.

Avez-vous connu cette difficulté de passer du pistolet au rervolver ? et combien de temps avez-vous mis pour vous y habituer ?

J'ai une poignée Nills, connaissez-vous une autre marque qui me permettrait d'avoir l'arme moins haute en main ?

Merci pour vos renseignements. Salutations sportives. smwink
avatar
Suisse
Membre
Membre

Nombre de messages : 132
Inscription le : 13/11/2006
Pays : Vaud et Valais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revolver

Message par phil le Dim 1 Juil 2007 - 20:10

Pour nos amis français, je précise que PSPC est synonyme de pistolet standard ou pistolet de sport, calibre .22 et percussion annulaire.

Le PSGC c'est le gros calibre à percussion centrale selon ISSF.
avatar
phil
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 1164
Inscription le : 27/10/2005
Pays : Suisse VD

Revenir en haut Aller en bas

mr 73

Message par nico le Dim 1 Juil 2007 - 21:26

bjr suisse.
Oui, il est normal d'épprouver des difficultés en passant au révoler.
Il te faut une crosse Morini.
Autrement, la difficulté dans cette arme que j'ai utilisée de nombreuses années, réside dans le fait de maîtriser le lâcher. J'explique, il faut une mise en pression assez significative sur la queue de détente car tu ne disposes pas d'une bossette. En fait, si ton départ se situe vers 1,4 kg, il faut avant de te décider à lâcher, déjà avoir appuyé près d'un kg.
A l'entrainement, c'est relativement facile mais en match, avec le trac, tu as peur d'appuyer et tu donnes des coups de doigt.
Ton appui du doigt doit se faire non pas parallèlement au canon, mais vers le haut, vers le barillet. (cela paraît étonnant mais je l'ai appris d'un tireur qui faisait partie des concepteurs de cette arme - ce même tireur a fait à côté de moi un 590/600 à l'entrainement) Il te faut donc travailler sans relache le départ du coup en fermant les yeux par exemple pour sentir les sensations venir. Il te faudra des mois et des mois pour y arriver mais tout finit par arriver.
De nombreux tireurs en France utilisent encore le MR 32 mais je crois savoir que c'est dans les pays nordiques de l'Europe qu'il reste le plus populaire avec résultats très hauts.
C'est sans nul doute le meilleur révolver du monde et je le dis sans chauvinisme.
Si tu as d'autres questions, je suis à ton service.
Nico.

nico
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 1056
Inscription le : 28/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

revolver

Message par Suisse le Lun 2 Juil 2007 - 4:53

Merci à phil d'avoir apporté de cette précision pour nos amis français, je n'avais plus pensé à cette différence smwink

Pour Nico, merci pour tes renseignements précieux. J'ai trouvé une "relique" (sans être péjoratif) sur internet, qu'est le livre de Valery Carmona "Le Tir sportif aux armes de poing". J'ai remarqué que le Manurhin, ou le S&W qu'il utilise pour ses illustations sont effectivement très, très bas dans la main. J'ai le sentiment que cela aiderait à le stabiliser, sans toutefois être LE point décisif qui ferait que je le maîtriserais. Celle que j'ai sur le Manurhin est une Nills, penses-tu que la Morini (j'ai songé à ce changement), abaisserait sensiblement le point de visée ?

Je l'ai acheté d'occasion (quasi neuf) et il a une queue de détente très large, avec 2 très petites vis latérales. La personne a qui je l'ai acheté n'a pas été en mesure de me dire à quoi elles servaient. Je n'ai pas prêté attention à ce détail, mais selon toi, serviraient-elles à orienter l'inclinaison de la queue de détente sur celle d'origine, de manière à justement appuyer en orientant davantage vers le haut ?

Merci pour tes précieux renseignements. Salutations. Suisse smwink
avatar
Suisse
Membre
Membre

Nombre de messages : 132
Inscription le : 13/11/2006
Pays : Vaud et Valais

Revenir en haut Aller en bas

Revolver

Message par Yves le Mar 3 Juil 2007 - 9:36

salut,
effectivement la plus part du temps on trouve des KN montées sur les MR je ne suis pas sur qu'une morini fasse mieux l 'affaire.
je pense comme nico ,le fait de passer du pistolet au revolver destabilise au niveau du lâcher du fait que tu n'as plus de précourse et de là en appuis direct sur la bossette ce qui occasionne au début des coups de doigts, le poid de détente aussi 1360 kg.
voila si ça peut t'aider.
smwink
avatar
Yves
Membre Initié
Membre Initié

Nombre de messages : 184
Inscription le : 09/11/2006
Pays : 38

Revenir en haut Aller en bas

MR 32

Message par nico le Mar 3 Juil 2007 - 22:19

bonjour Suisse,
le sabot de la queue de détente de permet d'avoir un meilleur contact avec la pulpe de la dernière phalange de ton index. Il te donne une bonne surface d'appui. Cet endroit du doigt est le plus inervé et l'écrasement te donne une indication quant au poids de mise en pression.
Par rapport à cet écrasement, tu dois à la longue, savoir à quel poids tu te situes. Attention, il ne faut pas avoir peur d'appuyer, le secret de la maîtrise du révolver se trouve là (surtout en vitesse car si tu pars avec une faible mise en pression, tu donneras un coup de doigt et ta balle n'ira pas dans le dix - en précision c'est pareil).
Je ne connais pas toutes les crosses, mais je pense que la Morini est la mieux adaptée.
Je connais le traité de tir de valéry Carmona qui a été mon livre de chevet pendant longtemps.
J'ignore quelle est la crosse qui se trouve sur la couverture mais la morini lui ressemble beaucoup. Il faut dire qu'à ce niveau de tir (celui du rédacteur du livre), on connait pas mal de monde et des crossiers talenteux, parfois totalement amateurs mais terriblement adroits.
Il faut quand même connaître les points d'appui fondamentaux de la main.
Bon courage.

nico
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 1056
Inscription le : 28/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

revolver

Message par Suisse le Mer 4 Juil 2007 - 19:16

Pour Nico et Yves,

Merci pour vos conseils. Après les paroles, passons aux actes hehe

salutations à vous et à bientôt smwink
avatar
Suisse
Membre
Membre

Nombre de messages : 132
Inscription le : 13/11/2006
Pays : Vaud et Valais

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum