Geste de base en vitesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Geste de base en vitesse

Message par PaulineInCorsica le Ven 15 Fév - 20:14

Bonjour cher(e)s ami(e)s tireurs,
une compétition amicale pistolet 25m va bientôt avoir lieu dans mon club et comme je débute le 22lr, mais que je m'en sort très bien à l'air comprimé grâce entre autre à des stages inter régionaux dans lesquels on a travaillé la vitesse au pistolet 10m vitesse, je voudrais savoir si la technique est la même à 25m et à 10m.

Voilà, merci de votre compréhension, bons tirs à tous et à toutes

avatar
PaulineInCorsica
Nouveau membre
Nouveau membre

Nombre de messages : 15
Inscription le : 28/01/2013
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Geste de base en vitesse

Message par PATOCHE40 le Jeu 28 Fév - 1:03

Bonsoir,
vue que pas grand monde à l'air de vouloir te répondre je me décide à essayer de t'apporter quelques réponses mais rien ne vaudra la présence à tes cotés d'un tireur expérimenté et très bon pédagogue.
Tu nous parles d'une approche du tir de vitesse à 10 mètres que tu as faite en stage, je ne sais ce que l'on t'a appris mais pour sur ce devait être bon.
Je ne te parlerai que du tir de vitesse en 3/7.
Le gros problème du tireur de précision qui attaque la vitesse est le fait d'admettre qu'il est nécessaire qu'il change le programme dans son cerveau. A mon avis les seules choses à conserver de la précision sont le verrouillage, les éléments de visé nets et centrés et un lâché propre.
Le plus dur et d'arriver à admettre qu'il faille lâcher sans avoir atteint une stabilité parfaite par rapport à la cible mais bien au contraire arriver à se persuader qu'il faudra lâcher en étend encore en mouvement.
Les grandes lignes du tir de vitesse en 3/7 sont les suivantes :
Tout d'abord dans la minute de préparation avant la disparition des cibles vérifier que la position dans laquelle on se trouve est correcte et emmène le bras dans l'axe vertical de la cible en montant naturellement (vérification à faire les yeux fermés). Il va s'en dire que l'on a déjà recherché cette position durant les 3 mn de prépa.
Bon alors admettons que le bras monte naturellement dans l'axe de la cible maintenant on va prendre une visée dans le centre de la cible, aligner et centrer les éléments de visée et à partir de ce moment verrouiller l'ensemble bras, poignet et arme. Puis descendre gentiment à 45° en maintenant ce verrouillage, les yeux à ce moment là ne vont pas accompagner l'arme en bas mais s’arrêter au bas du porte cible ou entre le bas de la cible et le bas du porte cible.
Surtout ne jamais aller jeter un oeuil sur les éléments de visée lorsque le bras est à 45° car là tu verras que tes élément ne sont plus alignés et bien sur tu chercheras à le faire; corrélation de cette action : arrivée en cible tu auras perdu le guidon et là panique à bord. ptdr
Donc la cible apparait (décharge d'adréaline, sueur) et hop on monte comme un bourrin on cherche les éléments, on les trouve et là on arrache comme un salopard et résultat un gros 6 ou bien souvent un zéro bravo . Donc c'est pas comme cela qu'il faut faire. Pas de tir de précision en vitesse.
Je reprends : La cible apparait (ne pas oublier qu'elle est là pendant 3 secondes et c'est largement assez de temps pour faire un truc propre donc pas de panique).
Ton oeuil est en attente légèrement en dessous de la cible à l'apparition ton bras monte gentiment (mais toujours verrouillé), au passage ton oeuil récupère les éléments de visée (à la limite en continuant de monter gentiment tu peaufines le centrage du guidon dans le feuillet de hausse) et simultanément tu engages ton lâcher de manière à ce que le coup parte seul en arrivant dans le centre de la cible tout en étant toujours dans ton mouvement de monté.
Pour m'entrainer en début de saison je prends une cible retournée coté blanc avec une bande verticale noir de la largeur du 10 et du 9 de la cible de vitesse.
Au début si tu appliques cette méthode tes impacts vont se situer dans cette bande noire en commençant en bas de la cible et en finissant en haut et jamais sur les cotés.
Au fur à mesure que tu vas avancer dans ta progression tu vas affiner ton geste et réduire ta zone de lâcher pour finalement aller poser en douceur un joli 10 qui sera parti tout seul en montant.
ah oui a la disparition de la cible ne redescend qu'après avoir réaligné tes éléments de visé et verrouiller ton bras (le bras et l'arme doivent être d'un seul bloc).
Pour cette entrainement tu peux également le faire chez toi en tir à sec bien sur ptdr en prenant l'angle d'une porte ouverte sur lequel tu vas coller deux pastilles noires. une représentera le centre de la cible et celle du dessous le point de monté auquel tu vas engager ton lâcher. cette technique te permet également de contrôler ta monté.
Voilivoilou je crois que j'ai un peu dégrossi le problème maintenant à toi de bosser mais rassures toi cela ne vient pas seul. Personnellement étant un tireur de précision à la base il m'a fallut tout de même plus de 4 saisons pour admettre qu'il fallait que je lâche alors que j'étais pas stabilisé, l'avantage (si je ne me trompe pas de personne) c'est que tu es jeune et que tu n'est pas encore formatée uniquement sur la précision comme moi je l'étais.




avatar
PATOCHE40
Membre Junior
Membre Junior

Nombre de messages : 40
Inscription le : 30/11/2009
Pays : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum