Organes de visée noirs sur cible noir

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Organes de visée noirs sur cible noir

Message par dufour le Ven 31 Mar - 16:15

AppelezMoiDany a écrit:
je vais regarder sur le forum pour le tir TAR et IPSC , car ces histoires de point visé point touché me correspondent plus !  

En IPSC les cibles sont intégralement marron clair, elles sont hexagonales, les zones de points n'ont rien à voir (en forme et en taille) avec celles des cibles rondes ISSF, et le guidon fibre est autorisé...

Autant de différences qui ne permettent pas la transposition des techniques.
avatar
dufour
Nouveau membre
Nouveau membre

Nombre de messages : 0
Inscription le : 20/06/2017
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organes de visée noirs sur cible noir

Message par mr73 le Ven 31 Mar - 20:17

Mazzeru a écrit:Regarde un peu la taille du 10 de la cible VO et tu verras que la zone de bouger acceptable est immense... Celle de la C50 n'est pas mal non plus.

Mets toi en position de tir et essaye de faire des mouvements avec ta main de la taille de cette zone... tu verras que l'amplitude des mouvements est énorme même avec une C50.

En fait, quand on manque ne n'est généralement pas parce qu'on bouge lorsque l'on tire, c'est parce qu'on fait un coup de doigt, une erreur de visée, une mauvaise attaque de la cible, un mauvais arrêt sur cible, une mauvaise position etc...

Penser qu'on peut atteindre l'immobilité totale est une vue de l'esprit.
Même un champion du monde en précision bouge.
Je me souviens d'une video sur laquelle on voyait Dumoulin tirer avec une arme munie d'un pointeur laser.
Le point laser n'arrêtait pas de bouger sur la cible, y compris lors du départ du coup.
Ca ne l'empèchait pas d'enchainer les 10.

Dans une séquence de tir, la période de stabilisation, à l'issue de laquelle intervient le départ du coup, n'est pas une période d'immobilité totale. C'est une période durant laquelle on tente de limiter son bouger à la zone du 10.

En revanche, ce n'est pas parce qu'on bouge que l'alignement guidon / hausse doit être rompu ! l'idée est d'accepter de bouger en maintenant cet alignement.

Tout est dit ; excellente analyse qui permet d'avoir un départ propre à 10,25,50,100m et surtout d'éviter le "tir au passage" qui a pour conséquence le funeste coup de doigt.
En acceptant de bouger dans la zone, le lâcher a lieu sans que l'on s'en rende compte.
avatar
mr73
Membre Junior
Membre Junior

Nombre de messages : 57
Inscription le : 18/08/2009
Pays : france

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum