Colt 1860 Army Old Silver

Aller en bas

Colt 1860 Army Old Silver

Message par Eric 51 le Ven 2 Mar 2018 - 17:30

Bonjour les amis,

Voici donc depuis ce 1er mars un nouveau venu à carcasse ouverte, 1860 Army poli blanc (Old Silver) à poignée ivoirine et barillet semi-cannelé. Certes ce barillet n’est pas très historique quand on connaît l’histoire de cette arme qui a eu un barillet cannelé sur toute sa longueur, mais il me plaît ainsi.
Pourquoi le poli blanc plutôt que l’inox ou le bronzage traditionnel ? Tout simplement pour laisser parler le temps qui se chargera de la patine, espérant donner à cette arme un aspect origine à l’usage. Et puis n’était-ce pas le genre de finition de ces armes à l’époque Old West ?
C’est un Pietta, je n’ai jamais été déçu de cette enseigne et m’en réjouis encore une fois avec cette pétoire qui fait son entrée en scène dès samedi.

Maintenant, petite revue de détail avec démontage intégral, dégraissage, nettoyage complet en vue de son premier chant, puis de rejoindre sa place sur la panoplie du bureau.

Pour les cheminées, il aurait été dans le ton que ce Colt soit équipé de pièces inox à défaut de finition poli blanc, plutôt que bronzées. Je compte bien remédier à ce détail !





















avatar
Eric 51
Membre Junior
Membre Junior

Nombre de messages : 47
Inscription le : 21/02/2014
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colt 1860 Army Old Silver

Message par contender.moustachu le Sam 3 Mar 2018 - 5:23

un elegant pistolet,très precis...

il a les défauts des Colts,mais on fait avec!

les Pietta sont "arbor bottomed ",un gage de remontage fiable aussi..
avatar
contender.moustachu
Membre
Membre

Nombre de messages : 4019
Inscription le : 09/10/2012
Pays : Gaule

http://www.club-de-tir-stab-marseille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colt 1860 Army Old Silver

Message par Eric 51 le Sam 3 Mar 2018 - 8:50

arbor bottomed, il a fallu quand même que je cherche la signification!!! On n'est pas tous anglophone, malgré mon penchant pour les traductions des notices d'outre atlantique.

En fait je connaissais déjà même si je n'ai jamais utilisé de colt jusqu'à maintenant. Le colt navy rebnord 1851 cal.36 sur la panoplie n'a jamais tiré avec moi. Il n'est qu'une récupération sauvée auprès de quelqu'un qui s'en séparait, vieillissant au fond d'un tiroir pendant une vingtaine d'années.
Mais merci de ton appréciation, le 186 fait sa première sortie cet après-midi.
avatar
Eric 51
Membre Junior
Membre Junior

Nombre de messages : 47
Inscription le : 21/02/2014
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colt 1860 Army Old Silver

Message par contender.moustachu le Sam 3 Mar 2018 - 16:26

ce terme est connu-j'espère- des tireurs avec des Colts Uberti,surtout avec le fameux Walker.

Uberti ne le faisait pas.d'où les lignes de visées et de tir "originales".
avatar
contender.moustachu
Membre
Membre

Nombre de messages : 4019
Inscription le : 09/10/2012
Pays : Gaule

http://www.club-de-tir-stab-marseille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colt 1860 Army Old Silver

Message par Eric 51 le Dim 4 Mar 2018 - 17:46

Bonjour les amis,

Hier donc, petite séance de tir pendant 2 heures sur terrain militaire (pas de tir 1200 m pour armes LD et TLD) ouvert à licenciés et réservistes. Tirs avec 2 monstres sacrés de l’Old West US du XIXème siècle, j’ai nommé le Colt 1860 Army et le SAA 1873 cal .45lc, tirs dans cet ordre.







Je ne m’étendrai pas (hormis mp) sur les paramètres de tir du SAA 1873 compte tenu que le fofo ne s’y prête pas. Sachant que les conditions météorologiques s’étaient bien dégradées au moment des tirs du SAA (vents et pluies), que la pluie fouettait le visage et l’arme malgré la bien mince protection de la toiture du préau.

Premier tirs (4 barillets) avec le nouveau venu (1860 ARMY OUT OF THE BOX). Déjà rompu au protocole de chargement, les opérations se font très aisément dans l’ordre, malgré des conditions météos particulièrement pénibles et désagréables pour ces premiers tests.

Conditions d’installation et météorologiques :
- pas de tir ouvert sans protection contre les éléments extérieurs hormis un préau sur toute la longueur du pas de tir (50 m de largeur) pour protection contre la pluie ;
- ciel très couvert et menaçant ;
- vents de 15 à 25 km/h par rafales ;
- température de 2° à 3° ;
- pluie éparse en début de séance, puis persistante sur la fin.

Paramètres de tir du Colt 1860 Army :
- distance 25 m, tir deux mains bras tendus (2 premiers barillets), sur appui latéral (2 derniers baillets) ;
- poudre PNF2 : éprouvette de 15,433 grains ou 1 gramme, préparation sur balance électronique ;
- Bourre=semoule fine : éprouvette de 16,7 grains ou 1,085 grammes, préparation selon la capacité du bec de poire à poudre dédiée à la semoule ;
- Balle ronde graissée calibre .451 (Europe encore en stock choisies selon leur apparence conforme et coulées maison) ;
- Amorce RWS 1075 classique, inutile de les pincer comme avec le remington 1858 car elles tiennent parfaitement.

Il fait froid, bras tendu main droite sans gant, j’ai l’index tout blanc (syndrome de RAYNAUD), devenu insensible au touché de la queue de détente, je suis par conséquent obligé d’utiliser le majeur pour les lâchers, main gauche gantée (cuir souple) enserrant la main droite et stabilisant le pontet !

Deux premiers barillets, tirs à deux mains sans appui, visée juste sous le visuel, impacts dispersé autour et dans le visuel pour le premier, groupés au-dessus du visuel sur le 4 à midi pour le second. Je vous fais grâce des résultats.

Deux derniers barillets, tirs à deux mains sur appui latéral droit d’un montant du préau en bloquant le barillet, contre visées successives, voici les résultats :





Impressions générales :
- Le lâcher est progressif sans grattage, très agréable et suffisamment court ;
- L’arme lève doucement sans surprise ;
- Les projections latérales de l’entrefer noircissent et brûlent le montant en bois du préau ;
- Aucune amorce tirée ne vient bloquer la rotation du barillet entre les coups ;
- L’extraction des amorces doit se faire manuellement avec une pince à bec courbe car elles restent pour la majorité collées sur les cheminées (seul point négatif) ;
- Au moment du nettoyage à l’eau chaude et liquide vaisselle, des traces colorées commencent à apparaître sur la carcasse, le canon et le levier de chargement, elles demeurent après séchage et lubrification, rendant ainsi un effet de patine et vintage que j’aime bien ; ;
- Le démontage-remontage complet se fait très facilement bien que plus long que pour un remington, question d’organisation ;

Les prochains tirs se feront au club au stand de tir couvert avec une météo plus favorable. Je suis confiant, car les conditions de ces premiers tirs étaient très difficiles. Si l’arme peut le plus avec un tireur handicapé par le froid en conditions météorologiques défavorables, elle doit pouvoir autant sinon mieux en conditions optimales, CQFD !

Longue vie à la D2.
avatar
Eric 51
Membre Junior
Membre Junior

Nombre de messages : 47
Inscription le : 21/02/2014
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colt 1860 Army Old Silver

Message par contender.moustachu le Dim 4 Mar 2018 - 23:56

joli exposé,quoique je m'attendais au Walker..
le 1860 etait une fameuse arme de guerre,fine et precise:il méritait bien qu'on en parle!

par moment il me tenterait bien..



le SAA 1873 en 45 Colt mérite aussi qu'on en parle...un superbe revolver,père des revolvers actuels,et conçu à la meme époque que nos 11 mm européens,mais à la sauce US!

le 1873 US existe toujours dans de multiples calibres,et le 45 Colt reste plus d'un siècle après une très bonne munition de tir....il me semble bien qu'il y a une discipline aux ADF,sans parler du CAS.. ptdr





avatar
contender.moustachu
Membre
Membre

Nombre de messages : 4019
Inscription le : 09/10/2012
Pays : Gaule

http://www.club-de-tir-stab-marseille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colt 1860 Army Old Silver

Message par Eric 51 le Lun 5 Mar 2018 - 8:11

Pour ce qui est du SAA 1873, certainement, mais je ne vois pas de chapitre dédié à ce genre de discipline ici. Le CAS, je connais (vidéos, ouï-dire, commentaires fb) mais ça ne me tente pas de jouer au cow-boy. Encore une fois, je ne pratique pas les concours donc ne suis pas un tireur sportif, simplement un satané tireur de loisir qui prend son pied avec des armes de son choix! S'il y a du résultat, c'est une satisfaction que je veux personnelle, il m'arrive de la partager timidement.
avatar
Eric 51
Membre Junior
Membre Junior

Nombre de messages : 47
Inscription le : 21/02/2014
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum