Encore et toujours le 32 SW Long

Aller en bas

Encore et toujours le 32 SW Long

Message par Albatros le Mer 15 Aoû 2018 - 15:35

Bonjour,

Concernant ce calibre, on sait qu'il contient très peu de poudre et que la régularité d'inflammation a une certaine importance. De là dépend la pression, donc la vitesse du projectile et la précision. D'où l'intérêt d'avoir une douille remplie le mieux possible. Ca semble compromis avec le 32 SW Long car il y a si peu de poudre dans un volume qui reste assez grand que la question peut se poser. Je voudrais savoir si certains d'entre vous ont essayé de mettre une petite rondelle de carton ou de la ouate, afin de "comprimer" le volume de poudre et d'avoir une inflammation régulière ?

Merci pour vos réponses. Bons tirs à tous. Albatros


Albatros
Membre
Membre

Nombre de messages : 83
Inscription le : 29/07/2015
Pays : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore et toujours le 32 SW Long

Message par gha47 le Mer 15 Aoû 2018 - 15:51

J'ai rechargé pendant des années, il y a une trentaine d'années, pour mon Manuhrin 32 match avec une presse RCBS Rock Chucker : poudre Ba10 0.09 gr, douilles Lapua (7 à 8 usages), balles HN 313 graissées,  amorces Winchester, outils français Lynx (merci aux outils Lynx hélas disparus…). Je rechargeais très soigneusement balle par balle, en sertissant très légèrement, et je n'ai jamais eu aucun problème. Mes munitions tenaient largement le 10 pour ne pas dire  la mouche. Je tirais les Championnats Départementaux, Régionaux et Inter-Régionaux avec mes propres munitions. Aux France j'utilisais des cartouches Lapua manufacturées, probablement par inutile prudence et surtout par superstition .... Mes scores réguliers à l'époque : un peu au-dessus de 570, corrects pour un amateur bien occupé au plan professionnel.
avatar
gha47
Membre
Membre

Nombre de messages : 116
Inscription le : 25/04/2011
Pays : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore et toujours le 32 SW Long

Message par Albatros le Mer 15 Aoû 2018 - 16:41

Merci pour ta réponse merci

J'ai eu un Mahurhin MR 32 il y a 10 ans, fabriqué par Chapuis. Je l'avais vendu et miracle...j'ai trouvé un vrai Manurhin de chez Manurhin, quasi neuf. J'ai envoyé les papiers pour mon permis d'achat d'arme. Donc d'ici 2 ou 3 semaines, il sera chez moi. Actuellement j'ai un Pardini et un Walther GSP. Avec ces 2 dernières armes, je ne suis jamais arrivé à la précision avec un MR 32. A l'époque, au Ransom Rest, je ne sortais jamais de la mouche à 25 m, avec un MR 32. Les plus mauvais groupements tenaient largement le 10, un peu plus que la mouche à peine. D'où l'intérêt de vouloir reprendre ce chargement. Actuellement j'utilise des douilles Lapua rectifiées à 23,10 +/-0,01 mm et Vectan BA 10 à 0,08 gr. Amorces Federal et balles HN .313. Je voulais savoir s'il était possible de "pousser un peu plus la chansonnette" en matière de précision, en ajoutant cette notion de "compression" de charge.

Albatros
Membre
Membre

Nombre de messages : 83
Inscription le : 29/07/2015
Pays : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore et toujours le 32 SW Long

Message par rem.44 le Jeu 16 Aoû 2018 - 16:29

Mes connaissances restent modestes en matière de rechargement, je ne pratique que depuis quelques années.
J'utilise également la BA 10, mais pour le 38 et le 45, donc sans commune mesure avec le 32 S&W Long en Wad cutter.
Mais je sais une chose : la BA 10 fout la trouille à tout le monde, avec sa vivacité importante, et le risque de double-charge.
Mais comme tu fais augmenter la pression quand tu réduis le volume libre dans l'étui (à charge égale) , je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée de la comprimer encore un peu plus avec une bourre genre kapok, rondelle carton ou de la ouate ...

Tu devrais essayer de poser la question sur tirmailly. forum : il y a pas mal de pointures en matière de rechargement, certains officiant depuis des décennies.
avatar
rem.44
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 985
Inscription le : 14/11/2011
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore et toujours le 32 SW Long

Message par Albatros le Jeu 16 Aoû 2018 - 16:50

Oui merci pour l'information. J'ai pensé à cette notion de volume et c'est aussi ce qui me fait réfléchir à ça.

Albatros
Membre
Membre

Nombre de messages : 83
Inscription le : 29/07/2015
Pays : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore et toujours le 32 SW Long

Message par plang le Jeu 16 Aoû 2018 - 17:11

Plus de problèmes de chambrage? tu as modifié la pente du chargeur?
Pour la poudre j'ai beaucoup utilisé la ba10, depuis 2 ans j'utilise la vita N310, dans le meme volume 1.3 en ba10 donne 1.4 en vita. l'avantage de la vita on gagne en vitesse sans monter en pression, amorces winchester, pas de souci par rapport au volume

plang
Membre Junior
Membre Junior

Nombre de messages : 74
Inscription le : 27/12/2007
Pays : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore et toujours le 32 SW Long

Message par Albatros le Jeu 16 Aoû 2018 - 17:53

Je viens de recevoir un mail hier indiquant que mon Pardini était prêt et envoyé par poste hier après-midi. Je pensais le recevoir ce matin mais ce n'est pas le cas. Je pense que ce sera demain et l'essayer samedi. L'armurier m'a dit qu'il avait poli l'entrée du canon. Je verrai et te tiens au courant.

Albatros
Membre
Membre

Nombre de messages : 83
Inscription le : 29/07/2015
Pays : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore et toujours le 32 SW Long

Message par nico le Jeu 16 Aoû 2018 - 22:24

Est-il envisageable de couler soi même ses balles en plomb avec l’exigence d'une très bonne précision ?

nico
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 1059
Inscription le : 28/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore et toujours le 32 SW Long

Message par Albatros le Jeu 16 Aoû 2018 - 23:02

Vaste sujet,

J'ai essayé de couler des projectiles en plomb pour le 9mm et le 38/357. Pour le 9mm, il est nécessaire d'obtenir une dureté d'environ 16 Brinell (au minimum). Idéalement ça devrait être 19...au moins. Mais bon, avec 16 de dureté, on arrive avec qque chose de bien, sans emplombage de canon. Le 38 SPL, pour autant qu'il ne soit pas une cartouche trop rapide du genre +38+, mais du 38 Wadcutter par exemple, plus lente, on peut faire une balle avec un plomb plus tendre, genre 8 à 12 Brinell. Cela implique déjà plusieurs choses :

1. Trouver du plomb genre linotype, réputé assez dur, genre 19 Brinell. Mais là, c'est quasi impossible avec la disparition des imprimeries.

2. Ca veut donc dire faire son mélange plomb - étain - et...antimoine.

Il faut savoir que chaque fois que tu ajoute 5% d'étain, tu doubles la dureté du plomb. Le mélange type est plus ou moins 85 % de plomb - 5 à 7 % d'étain et le reste en antimoine. Ainsi, tu obtiens environ 17 à 20 de dureté Brinell.

Si tu veux faire du 32 SW Long, c'est un projectile relativement "lent". Donc une dureté moins grande est envisageable. Je pense que 8 à 10 Brinell peuvent faire l'affaire, voire moins. En effet, le plomb des projectiles en 32 est quasi du plomb presque pur (il ne l'est jamais totalement). Donc je dirais même que ne couler que du plomb pourrait être envisagé. Il faudrait voir les dépôts de plomb dans le canon, s'il y en a. Si c'est le cas, il faudrait mettre de l'étain (commencer par 5 %),puis essayer à nouveau et éventuellement 10 % et essayer encore. Il est possible (pour ne pas avoir essayé de couler des balles en calibre 32) qu'on puisse s'abstenir d'utiliser de l'antimoine. Ce dernier fond à 630° et demande un four spécial, mais surtout...c'est dangereux car il produit des gaz très toxiques.

La fonte du plomb et de l'étain sont très aisés. Un four Lee fait parfaitement l'affaire. Mais faire ça sous la ventilation de sa cuisine (ce que j'ai fait durant qques années) demande une stricte discipline pour éviter des problèmes de toxicité. Je portais un masque à filtre fait pour ça, des gants, etc. Je me suis fait tester avant de commencer, puis toutes les années. Ca a porté ses fruits car mon taux de plomb dans le sang est toujours resté normal et n'a pas bougé.

Mais franchement et sans entrer dans le détail du coulage des balles, c'est un travail très long et je ne pense pas que ça vaille la peine. Ca demande beaucoup de temps, et le résultat n'est pas forcément meilleur que si tu achètes les projectiles qui sont d'excellente qualité.

Par contre, ce que tu peux faire, tu achètes un calibreur / graisseur Lyman ou RCBS en calibre que tu veux (.313 ou .314) et tu peux chasser les projectiles dans un de ces calibreurs. Ainsi, tu es certain que tous tes projectiles auront le même diamètre. Effectivement, j'ai remarqué pour le .313 par exemple, qu'il pouvait y avoir parfois 0,04 mm de différence. Est-ce que ça a une importance sur la précision ? je ne sais pas trop. En tout cas, j'ai pris l'habitude de le faire et dès ce moment, tu as vraiment toujours STRICTEMENT le même diamètre. Puis je les graisse à nouveau à l'Alox et c'est prêt à être chargé. Ce qui est intéressant, c'est de constater que tu as quasi toujours la même force d'insertion. Donc, je pense que la rétention est quasi toujours identique. Ce qui peut être un "+".

Avec ça, une très bonne rectification des douilles, un très bon dosage et régulier de la poudre, tu arrives à faire qque chose de bien, sans devoir ajouter le coulage des balles. J'espère avoir pu t'aider à répondre à ta question.

Bons tirs.

Albatros
Membre
Membre

Nombre de messages : 83
Inscription le : 29/07/2015
Pays : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore et toujours le 32 SW Long

Message par nico le Ven 17 Aoû 2018 - 9:49

Merci Albatros (quel bel oiseau des mers froides du sud) pour ton exposé magistral.
J'étais loin de m'imaginer que c'était aussi complexe et je vais renoncer à ce projet.
Je coule mes balles pour mon pistolet à poudre noire Lepage. Je fais cela avec les moyens du bord et sur mon balcon, autant te dire que ce n'est pas facile même si je n'utilise que du plomb pur récupéré au tir 10 m. Rajouter d'autres composants qui devront être dosés, ne sera pas possible en ce qui me concerne.
Décidément le MR nous révélera toujours bien des surprises et c'est une arme qui se mérite. Je suis d'accord avec ce que j'ai lu plus haut, c'est la canon le plus précis qui soit.
Bons tirs à ceux qui en utilisent encore.

nico
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 1059
Inscription le : 28/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore et toujours le 32 SW Long

Message par Albatros le Ven 17 Aoû 2018 - 18:18

Avec plaisir dance

Oui je me languis de recevoir mon permis pour aller chercher mon Manurhin. Ca devrait se faire d'ici 10 jours je pense. cool

Albatros
Membre
Membre

Nombre de messages : 83
Inscription le : 29/07/2015
Pays : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore et toujours le 32 SW Long

Message par Dany10 le Mar 4 Sep 2018 - 20:34

Bonsoir, pour le Pardini et le Hämmerli, quel diamètre est le mieux adapté.... 313 ou 314.
Parce que je n'arrive pas bien à trouver exactement le diamètre.... il me faudrait (pour le Hämmerli), du 313,5 si je lis bien mon palmer.!
avatar
Dany10
Membre Senior
Membre Senior

Nombre de messages : 354
Inscription le : 16/08/2010
Pays : Planète DELTA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore et toujours le 32 SW Long

Message par contender.moustachu le Mer 5 Sep 2018 - 18:24

Albatros a écrit:Bonjour,

Concernant ce calibre, on sait qu'il contient très peu de poudre et que la régularité d'inflammation a une certaine importance. De là dépend la pression, donc la vitesse du projectile et la précision. D'où l'intérêt d'avoir une douille remplie le mieux possible. Ca semble compromis avec le 32 SW Long car il y a si peu de poudre dans un volume qui reste assez grand que la question peut se poser. Je voudrais savoir si certains d'entre vous ont essayé de mettre une petite rondelle de carton ou de la ouate, afin de "comprimer" le volume de poudre et d'avoir une inflammation régulière ?

Merci pour vos réponses. Bons tirs à tous. Albatros


jamais:on ne comprime pas la poudre psf.(sauf quand c'est spécifié). chargé
avatar
contender.moustachu
Membre Hyper Actif
Membre Hyper Actif

Nombre de messages : 3954
Inscription le : 09/10/2012
Pays : Gaule

http://www.club-de-tir-stab-marseille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore et toujours le 32 SW Long

Message par hexogène le Ven 7 Sep 2018 - 9:28

Bonjour,

il n'y a aucune raison pour que le volume de la douille ait une influence sur la régularité du projectile vu la vivacité de la BA 10 (modulo des amorces de bonne qualité). A masse de poudre constante, la régularité dépendra surtout de la pression de forcement, c'est à dire la pression nécessaire pour mettre le projectile en mouvement. Cette pression de forcement dépend du sertissage, de la masse du projectile, de sa longueur et de son diamètre. Dans les révolvers, la régularité peut être influencée par le jeu entre le barillet et le canon quand les chargements sont faibles.

Amicalement.
avatar
hexogène
Nouveau membre
Nouveau membre

Nombre de messages : 1
Inscription le : 08/01/2014
Pays : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore et toujours le 32 SW Long

Message par Nessie le Dim 9 Sep 2018 - 19:54

Dany10 a écrit:Bonsoir, pour le Pardini et le Hämmerli, quel diamètre est le mieux adapté.... 313 ou 314.
Parce que je n'arrive pas bien à trouver exactement le diamètre.... il me faudrait (pour le Hämmerli), du 313,5 si je lis bien mon palmer.!

Bonjour à tous, bien content d'être à nouveau en contact avec vous bravo

Quand, en 2017, j'ai commandé ma conversion .32 pour mon Pardini SP new, j'ai demandé le diamètre à fond de rayure pour savoir quelle balle utilisé. LA réponde de Pardini : .314.

D'après ma modeste compréhension, si tu mesure .3135 pour l'Hämmerli, ce sera également du .314. Ma compréhension est de prendre le diamètre égal ou juste supérieur au diamètre intérieur du canon à fond de rayures.

J'ai les avantages et aussi les défauts de mon age.
Je tire moyen... mais j'obtiens avec mes cartouches en .32, des points similaires aux points obtenus quand je tire avec du .22LR.
avatar
Nessie
Membre Junior
Membre Junior

Nombre de messages : 62
Inscription le : 24/04/2016
Pays : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore et toujours le 32 SW Long

Message par Dany10 le Dim 9 Sep 2018 - 21:01

Merci de ton retour d'expérience Nessie, oui c'est bien ce que je pensais parce que je suppose qu'un projectile d'un diamètre 313 risque de "nager", pas bien prendre les rayures dés la sortie de la chambre et finalement se faire raboter dans les premiers centimètres du canon pour finalement perdre toute stabilité à la bouche du canon. Toutefois il se peut aussi que la jupe creuse du projectile Lapua ou HN se plaque à la sortie de la douille (par l'explosion de la charge propulsive) pour prendre correctement les rayures dés le départ. Cela peut aussi probablement être influencé par la charge de poudre et le serrage (et pas du sertissage) du projectile. Toutefois un anneau de calamine se forme à la sortie de la chambre/cône de prise des rayures. Je dois y faire attention et nettoyer cette partie spécifique assez régulièrement. Je ne remarque pas d'emplombage important sauf sur les 3 à 4 premiers centimètres (des traces en fond de rayures). Pour la précision, j'ai aussi remarqué qu'avec des rechargements très réguliers on arrive à égaler la précision du 22lr (parfois même plus suivant la munition 22).
avatar
Dany10
Membre Senior
Membre Senior

Nombre de messages : 354
Inscription le : 16/08/2010
Pays : Planète DELTA

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum