coulée du plombs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

coulée du plombs

Message par le xavier77 le Mer 1 Oct - 21:12

bonjours à tous

je m'apprête à couler des plombs car mon club est sur la réserve...
je voulais savoir se qu'il faillais que je fasse pour avoir un plomb de bonne qualité en partant de ogives de 22 récupérés dans les boites Geheman ou encore les plombs de 10m?

merci

le xavier77
Membre Hyper Actif
Membre Hyper Actif

Nombre de messages : 2478
Inscription le : 12/06/2007
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par Le Sergio le Mer 1 Oct - 21:52

Salut Lieutenant XAVIER,
J'en coulais dans mon ancien club, je n'utilisais que la grenaille de plombs 10m, et bien sur les anciens plombs arbalètes HS.
Les plombs étaient ainsi bien ductiles et les traits se plantaient et se défaisaient sans problème.
Attention aux ogives récupérées au 25m, ce plomb est beaucoup moins maléables que les plombs 10m et des galettes coulées uniquement avec ça risquent de voir le trait rebondir et de finir par terre...
Trait foutu !
Incorpores un peu d'ogives 25m dans le mélange mais conserves une grosse base de plombs 10m, (plombs de 10m et anciennes galettes HS)
Il me semble qu'à recouler les galettes maintes et maintes fois, à tendance à ''recuire ''le plomb et le durcir un peu.
Et puis :
Fais gaffe, et prends toutes les précautions, c'est dangereux

Le Sergio
Membre
Membre

Nombre de messages : 5997
Inscription le : 15/01/2008
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par le xavier77 le Mer 1 Oct - 22:02

oui... je le ferais avec mon président

mais pour retirer les saletés?

le xavier77
Membre Hyper Actif
Membre Hyper Actif

Nombre de messages : 2478
Inscription le : 12/06/2007
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par Le Sergio le Mer 1 Oct - 22:05

Tu veux dire les poussières de cartons 10m ?
(normalement c'est que les confettis des 10, hein XAVIER ?!)
Elles brûlent d'elles même quand tu chauffes.
Si tu as des saletés plus grosses, comme de la terre ou du sable, il vaut mieux les passer aux cribles sur un tamis.
smwink

Le Sergio
Membre
Membre

Nombre de messages : 5997
Inscription le : 15/01/2008
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par pilpous le Jeu 2 Oct - 12:50

Autant avoir quelque chose à fondre de propre à faire foudre donc le tamis, c'est bien , et le papier brulera :)
Sinon, les petites saletés restantes devraient remonter en surface une fois le plomb liquide, car le plomb, c'est lourd :)

pilpous
Membre Senior
Membre Senior

Nombre de messages : 370
Inscription le : 03/12/2007
Pays : 57

http://www.ctmontigny.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par Invité le Lun 4 Jan - 22:45

Méthode toute simple, mettre le plomb dans un seau d'eau, le papier reste en surface... hehe

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par J@r0d le Lun 4 Jan - 23:58

Et après faut juste attendre que le plomb soit totalement sec car de l'eau dans du plomb en fusion, préparer vous aux greffes de peau

J@r0d
Membre Initié
Membre Initié

Nombre de messages : 232
Inscription le : 10/10/2007
Pays : 93

http://www.22hunter.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par CHARLIER le Mar 5 Jan - 0:00

Mais surtout ne pas mettre le plomb mouillé à fondre !!!

Le contact du plomb avec de l'eau, un moule pas sec par exemple, provoque des ébulitions et des projections de plomb sous forme d'éclaboussures!!!!! et ça brûle !!!!

Donc prudence lorsque vous coulez: aération, protection vapeurs, mais aussi un bon vieux tablier de soudure (pour protéger les bijoux de famille), une bonne paire de gant resistant à la chaleur...une table bien stable, métallique de préference, personne autour, un bon détendeur sur la bouteille de gaz....

Les saletés remontent, il suffit d'épurer la surface et de jeter les ressidus, une fois refroidis!!!! pour ne pas mettre le feu ....

Personne n'est trop prudent!!!

Philippe

CHARLIER
Membre Hyper Actif
Membre Hyper Actif

Nombre de messages : 3934
Inscription le : 16/06/2009
Pays : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par Invité le Mar 5 Jan - 1:10

CHARLIER a écrit:Mais surtout ne pas mettre le plomb mouillé à fondre !!!


Merci d'avoir précisé toutrouge , effectivement le plomb doit être sec avant d'être mis en fonte ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par lo-de le Dim 17 Jan - 0:36

Bonjour,

Vous prenez quoi pour faire le moule ?

lo-de
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 782
Inscription le : 03/10/2007
Pays : France

http://tenlemag.com/petites-annonces/

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par CHARLIER le Dim 17 Jan - 0:47

Un tube de chauffage, de diamètre 50, coupé bien droit avec une épaisseur en fonction de la planche utilisé.

En faire plusieurs n'est pas du luxe, cela permet de couler plus vite un max de plombs.

Placer les moules sur une bonne tôle épaisse, couler, le démoulage est possible très rapidement, prévoir une bonn epaire de gant !!!! ou souder une petite patte pour soulever le moule.
Le plombs en refroidissant se retracte légèrement ce qui simplifie l'opération de démoulage .

Philippe

CHARLIER
Membre Hyper Actif
Membre Hyper Actif

Nombre de messages : 3934
Inscription le : 16/06/2009
Pays : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par lo-de le Dim 17 Jan - 10:49

Merci beaucoup.

lo-de
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 782
Inscription le : 03/10/2007
Pays : France

http://tenlemag.com/petites-annonces/

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par letirsportif le Dim 17 Jan - 10:51

Salut,

et tu changes l'insert en plombs tous les combien de tir environ?

merci

letirsportif
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 838
Inscription le : 02/11/2005
Pays : nord

http://letirsportif.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par Gerard 13 le Dim 17 Jan - 12:59

smwink Fonte d'alliage avec un four électrique à valve... je cite...

"...le plomb étant prélevé dans la partie inférieure du creuset, il n'y a plus guère à s'inquiéter des impuretés et des scories qui montent et se regroupent à la surface, ni de l'oxydation au contact de l'air. Toutefois, si vous utilisez un alliage, il faudra fluxer (ajouter une noisette de cire d'abeille, ou de bougie, pour fluidifier) et remuer le mélange de façon régulière, toutes les 15 minutes, pour éviter que les métaux ne se séparent, le plomb plus lourd, restant au fond...."

Bien évidemment, il n'est pas interdit d'écumer le plomb, et de le dégager de ses impuretés...

Gerard 13
Membre Initié
Membre Initié

Nombre de messages : 228
Inscription le : 05/06/2008
Pays : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par CHARLIER le Dim 17 Jan - 13:12

pour l'arbalète, le plus simple est une vieille cocotte en fonte de l'arrière mère-grand un tripatte gaz 2 rampes de feu, et un bon chalumeau pour accélerer la fonte par le dessus.
ATTENTION AU TUYAU QU'IL NE PRENNE PAS LA FLAMME ET PRUDENCE.

Une cuillère de qualité pour épurer et une louche alu pour remplir les moules. C'est efficace, rapide et pas cher.

Philippe

CHARLIER
Membre Hyper Actif
Membre Hyper Actif

Nombre de messages : 3934
Inscription le : 16/06/2009
Pays : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par Invité le Dim 17 Jan - 20:36

Gerard 13 a écrit:smwink Fonte d'alliage avec un four électrique à valve... je cite...

"...le plomb étant prélevé dans la partie inférieure du creuset, il n'y a plus guère à s'inquiéter des impuretés et des scories qui montent et se regroupent à la surface, ni de l'oxydation au contact de l'air. Toutefois, si vous utilisez un alliage, il faudra fluxer (ajouter une noisette de cire d'abeille, ou de bougie, pour fluidifier) et remuer le mélange de façon régulière, toutes les 15 minutes, pour éviter que les métaux ne se séparent, le plomb plus lourd, restant au fond...."

Bien évidemment, il n'est pas interdit d'écumer le plomb, et de le dégager de ses impuretés...

Il vaut mieux éviter les alliages, le plomb du 10m est parfait.
Lors des déptx on avait des plombs trop durs, et les traits tombaient de temps en temps au sol... ou revenaient grace à la corde du rameneur qui les empêchaient de tomber... pas glop pleure

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par Gerard 13 le Dim 17 Jan - 21:08

smwink Je me sers également du plomb 10 m... mais cette semaine un bruit est arrivé à mes oreilles comme quoi tous les plombs utilisés pour le 10 m n'étaient pas totalement purs... (les Vogel seraient purs...) et là, j'avoue que je n'en sais rien...

Gerard 13
Membre Initié
Membre Initié

Nombre de messages : 228
Inscription le : 05/06/2008
Pays : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par Le Sergio le Dim 17 Jan - 21:41

Mais attention, on ne parlait que de la récup de ce plomb 10m pour couler nos galettes receptrices pour les traits d'arbalete.
Pas pour refaire des ogives

Le Sergio
Membre
Membre

Nombre de messages : 5997
Inscription le : 15/01/2008
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par letirsportif le Dim 17 Jan - 21:53

Salut,

vous changez la galette tous les combiens?

merci

letirsportif
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 838
Inscription le : 02/11/2005
Pays : nord

http://letirsportif.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par Le Sergio le Dim 17 Jan - 22:00

En match il faut tacher de rendre des impacts propres, et pas des patates qui ont tôt fait d'indisposer les arbitres, (car les cartons d'arbaletes ca ne se compte pas à la machie), et donc il faut bouger un peu son carton sur la plaque pour ce faire.
Mais bon, il ne s'agit pas non plus de faire varier la position de son visuel de manière trop importante, cela ayant de l'incidence sur la position même du tireur.
En match 3 plombs, soit 6 faces sont suffisants pour 60 coups + les essais.
A l'entrainement je tire une quinzaine de coups par face.

Le Sergio
Membre
Membre

Nombre de messages : 5997
Inscription le : 15/01/2008
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par Gerard 13 le Dim 17 Jan - 22:44

Le Sergio a écrit:Mais attention, on ne parlait que de la récup de ce plomb 10m pour couler nos galettes receptrices pour les traits d'arbalete.
Pas pour refaire des ogives
OK je commence à comprendre. thumright la dernière fois que j'ai vu un arbaletier en Provence, c'était bien 15 ans en arrière, voire même 20. pour mieux comprendre, la galette c'est la partie située derrière la cible et ou se plante le trait. c'est bien ça ?! content d'avoir appris quelque chose.


Dernière édition par Gerard 13 le Lun 18 Jan - 3:03, édité 1 fois

Gerard 13
Membre Initié
Membre Initié

Nombre de messages : 228
Inscription le : 05/06/2008
Pays : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par CHARLIER le Dim 17 Jan - 22:52

En cette période d'épiphanie, parler de galettes. C'est malin et ça donne envie. attention, les arbitres veillent au "serrage " de la veste.

Philippe

CHARLIER
Membre Hyper Actif
Membre Hyper Actif

Nombre de messages : 3934
Inscription le : 16/06/2009
Pays : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: coulée du plombs

Message par Invité le Dim 17 Jan - 23:13

avec une bonne biere

ok je sors....je suis deja partie...ne criez plus je suis plus là....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum