Avenir du tir

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avenir du tir

Message par MAK le Sam 15 Aoû - 17:37

Cher(e)s ami(e)s,

Depuis que j'ai commencé le tir j'ai toujours entendu parler de l'avenir du tir, la fédé cherche des moyens pour attirer des jeunes dans les stands... (actuellement l'idée de la bille)

Quand je regarde les listes des participants au match régional "école de tir" je constate qu'il y a pas mal de jeune, c'est dans les catégories cadet et junior que l'on ressent beaucoup moins de participants. Encore moins chez les jeunes Séniors, et je ne pense pas que la bille va donner l'envie à cette classe d'age l'envie de toucher aux tirs.

Donc quelle est la raison qu'ils abandonnent ? (il y a divers cas)

J'ai pensé à comment se passe le match et la finale :

Les 60 coups, effectivement lors des France la ciblerie nous affiche notre point par exemple le 10.9, pourquoi ne pas cumuler l'ensemble des points avec un chiffre après la virgule ?
Je trouve cela plus logique puisque nous faisons du tir de précision.
De plus que la plupart des tireurs disent ne pas compter ces points, notre but est d'envoyer le plomb en plein centre de la cible.
Le score sur 600 a déjà été réalisé, cependant en cumulant l'ensemble des points avec un chiffre après la virgule il y aurait des nouveaux record parfait à atteindre soit sur 654 points. hum1 (n'oublions pas que nos armes sont très bien adaptés pour la précisions par apport à 15 ans)
Il est arrivé souvent d'aligner cinq 9.9 ce qui correspond à -5 points (il faut tout de même aller chercher un 9.9), hors la personne faisant cinq 10.1... ne perd rien hors le 10.9 et le parfait tir, et je ne trouve pas tout à fait juste ce système.
Actuellement les ligues sont équipés de machines à compter les points je pense qu'il n'y aurait pas beaucoup de problème à mettre cela en place.

Ensuite ce pose la question des finales, j'ai déjà entendu que le système actuel avait due changer en des duels ?

Donc voila, j'aurais aimé connaître votre avis, proposer vos idées bref un grand débat s'ouvre pour mettre, espérant le, en place quelque chose de nouveau.

Et comme chacun le dit l'avenir est sur le dos des compétiteurs.

smwink smwink

MAK
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 1790
Inscription le : 13/07/2005
Pays : France

http://tireursdudouaisis.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par le xavier77 le Sam 15 Aoû - 17:56

l'idée des match au dixième est sympa à 10m parce qu'a 50 on mettrais un avantage énorme au gens qui ont un matos, disons couteux, bref le titre serais pour celui qui a cherché le meilleur canon, et trouvé les meilleurs munitions. la vous allez me dire xavier tu déconne c'est le tireur qui est derrière la carabine qui fait les points.
je sais j'ai déjà eu des réflexions (extrêmement intelligente n'est-ce pas) lors de la coupe de seine et marne par mon ex vice présidente qui disai en gros si je faisais mes point, c'est parce que mes parent me payaient du matos.
Donc se n'est pas se que je veux dire :
prenons deux tireurs exactement du même niveau l'un a un budget munition comme le mien et l'autre a un deuxième prénom Valérian et son troisième prénom c'est Pierre-Edmond (le prenez pas mal)
ben c'est sur le premier tireur sera très désavantagé et tout ça pour du fric comme certains disent le matériel est relativement chère, alors si on met se genre de système, on a pas fini de dépenser de l'argent.

donc pour moi au 50m niveau départementale régional et national c'est pas une bonne idée.
pour le 10m, comme toutes les armes peuvent tenir le 10,9 si on choisi un minimum ses plombs, pourquoi pas! mais attention, quand on fait un 10 on est content. sur quoi allons nous être content si on installe se système ? un 10,9 ? dans se cas pourquoi pas la pige négative.
y a de l'idée dans se débat.
la j'ai attaqué l'aspect matériel et psychologique j'attends d'autres réactions, car je n'ai pas été très clair sur la première partie. smwink


[edit]

le xavier77
Membre Hyper Actif
Membre Hyper Actif

Nombre de messages : 2478
Inscription le : 12/06/2007
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par Florian66 le Sam 15 Aoû - 18:41

L'idée de compter les virgules n'ai pas mauvaise, mais est-ce ça qui va permettre de garder les jeunes sur les pas de tir ?

personnellement je pense plutot que le nouveau systeme de qualification aux "France" est un probleme.
Quand on avait encore le systeme des qualifs aux points, et non l'actuel que je trouve abherrant, il y avait possibilité de se rattraper d'un mauvais match. Et oui la fede ne doit pas penser qu'il n'y a pas que des "machines" qui font du tir et qu'il peut y avoir des gens qui ont un passage a vide le jour des regionnaux.

Je prend comme exemple mes regionnaux 25m que j'ai completement loupés, et bien couplés aux departementaux j'aurais peut etre eu une chance de me qualifier.

Je pense que les juniors et cadets se retrouvent frustrés de ne pas pouvoir participer aux "France" et donc stop le tir.

En suite je pense que le tir n'ai pas assez mediatisé, un jeune va plus facilement faire du foot du rugby ou encore du basket car il en voit a longueur de journées à la télé.

Quand on prend l'exemple des J.O. de pekin et qu'a tout le sport le tir a du faire 10 sec des 20 min d'actualité sportive, et tout sa pour dire que "le meilleurs français n'a fait QUE 8eme" excusez moi mais il a fait une belle place de 8eme combien y a t'il de personne qui aurait simplement faire les quotas pour participer aux J.O. ?


Bref je pense que la fede devrait reflechir 2 minutes avant de nous pondre des anneries comme le tir au pistolet a billes. Le pistolet a billes c bien on ce tir dessus avec dans la rue ... ne vont ils pas reproduire la meme chose sur les pas de tirs ? La notion de securité que l'on as avec le plomb ou le 22lr ... ne sera pas du tout aussi bien assimilé par les jeunes.

Wait & see

Florian66
Nouveau membre
Nouveau membre

Nombre de messages : 11
Inscription le : 02/04/2009
Pays : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par papy le Sam 15 Aoû - 18:46

Bonjour,

Je ne pense pas que la manière de compter les points chnage quoi que ce soit dans la recrudescence des tireurs. Pour le moi le problème est tout autre et passera inévitablement par un effort médiatique. Suite aux instances du tir, je m'attendais à tout autre chose que du pistolet à bille pour redonner un coup de fouet à notre sport.

Pour en revenir au comptage, à vrai dire, aucun club sur la dizaine que je j'ai pu fréquenté dans mon entourage à 150 kilomètres à la ronde ne possède de ciblerie électronique à 10m ou 50m. Donc j'aurais tendance à dire que si ce changement se faisait, de manière à prendre en compte les dixièmes, cela na ferait que creuser l'écart entre les tireurs lambda et ceux ayant atteint un certain niveau. Je pense que ce système, s'il peut redonner d'avantage de motivation aux compétiteurs (qui eux-même si déjà conquis et pas prêts d'arrêter le tir sauf nécessité absolue pour cause financière, professionnelle, familiale, médicale...) n'apporterait rien de plus à ceux qui débutent ou ceux qui veulent venir vers notre sport.

Le jour où la majorité des stands sera correctement équipée, on pourra re-soulever le problème, c'est mon humble avis.

Et oui, pourquoi compliquer les choses, je pense qu'il faut rester simple et tout simplement chercher le centre.
A vouloir faire plus qu'un dix, c'est creuser encore plus l'écart entre le champion et le néophite qui aura encore plus de mal à pouvoir s'identifier et à garder confiance pour tenter de lui ressembler.

papy
Membre Initié
Membre Initié

Nombre de messages : 215
Inscription le : 28/04/2006
Pays : Haute-Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par syltab le Sam 15 Aoû - 18:53

Le "trou" fait par les S1 et les juniors s'explique aussi par le fait que les premiers sont des travailleurs actif, je ne dis pas que les S2 ne le sont pas mais qu'une partie d'entre eux sont a la retraite. Perso entre allé au championnat de France, comme ce fut le cas cette année a 10m ou j'étais qualifié dans les trois diciplines pistolet, je prefere travailler et gagner ma vis plutot que de galoper a Chamberry et accumuler du retard dans mes missions.
Les juniors sont aussi dans des periodes d'examens et les championnats sont assez secondaire par rapport au BAC je trouve.

Tirer des matchs avec des chiffres a decimale je n'en vois pas l'interet. Je trouve le reglement des match ISSF plutot bien fait. Si avant finale 15 tireurs sont a égalité leurs derniere serie feront la difference. Dura lex sed lex. Faire un reglement plus souple ou plus tolerant n'est pas fait pour rendre service au contraire il fera d'une école de rigueur quelque chose de toujour plus laxiste.

_________________
Quand rien ne marche, on se tourne vers le C4. (Jamie Hyneman)

syltab
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 3607
Inscription le : 16/08/2005
Pays : France (17, 86)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par papy le Sam 15 Aoû - 19:00

syltab a écrit:Le "trou" fait par les S1 et les juniors s'explique aussi par le fait que les premiers sont des travailleurs actif, je ne dis pas que les S2 ne le sont pas mais qu'une partie d'entre eux sont a la retraite. Perso entre allé au championnat de France, comme ce fut le cas cette année a 10m ou j'étais qualifié dans les trois diciplines pistolet, je prefere travailler et gagner ma vis plutot que de galoper a Chamberry et accumuler du retard dans mes missions.
Les juniors sont aussi dans des periodes d'examens et les championnats sont assez secondaire par rapport au BAC je trouve.


Tout à fait d'accord, cela se vérifie entièrement chez nous, des cadets, juniors ayant eu des titres de champion de france voir monde et qui mettent le tir en dilettante pour poursuivre leurs études. Le tir n'est pas que gourmand financièrement mais aussi en temps.

papy
Membre Initié
Membre Initié

Nombre de messages : 215
Inscription le : 28/04/2006
Pays : Haute-Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par lorena_tir le Sam 15 Aoû - 19:21

Je ne trouve pas que compter les points avec les dixièmes soit une mauvaise idée. Mais j'y vois 2 inconvénients:
-Cela risque que créer encore plus de différences entre les clubs. Par exemple un petit club n'aura peut-être pas les moyens d'acheter la machine comparé à un grand club.
- Deuxièmement. Au jour d'aujourd'hui, quand on fait un 10 on est content. Alors du coup on va vouloir faire du 10.9. Donc pour certains, le 10.9 deviendrait le 10 de maintenant, le 10 deviendrait le 9 .... Donc quand on fera un 9 on ne sera pas content. Et puis faire du 10.9 implique un geste parfait. Or le geste parfait de chez parfait n'existe pas. Combien de fois ressentons-nous le geste parfait dans un match? En gros combien de 10.9 en match? (Surtout au pistolet!) Bah pas souvent!
Mais cette idée est à creuser parce que ce n'est pas bête, c'est vrai que ça remettrait le compteur des records "à zéro"

En ce qui concerne les finales. L'idée de duels n'est vraiment pas bête. C'est ce que font les archers. Quand j'entends des amis archers me raconter leurs finales, ça paraît bien plus attrayant qu'une finale normale, même si elles le sont déjà. Et puis cela peut en motiver certains, parce que là on se "bat" contre une seule personne, au lieu de 7, et ça peut être une source de motivation supplémentaire.

Enfin, je pense que de toute façon pour attirer les jeunes, rien de mieux que la médiatisation. Ce qui tout le monde sera d'accord est loin d'être vraiment élaboré aujourd'hui. Si on regarde parmi tout les sports qui existent, le tir est parmi ceux qui sont le moins médiatisés. En effet quand on voit qu'ils nous passent des épreuves de tir des JO à 3h du mat'... Qui est devant son écran de télé à 3h du matin pour les JO? Pas grand monde. Et encore ça c'est quand ils passent réellement ce qui est prévu. Après je peux comprendre que passer un match de 40 ou 60 plombs à la télé n'est pas forcément attrayant. Même quand on est du milieu par moment on peut trouver ça "chiant"! Mais pourquoi ne pas passer rien que 1/4 du match? Ils ne sont pas forcés de passer le match entier. Il faudrait que la fédé se bouge un peu sur ce plan là, parce que réellement ce n'est pas le tir à bille qui va attirer les jeunes au tir sportif.

lorena_tir
Membre
Membre

Nombre de messages : 86
Inscription le : 21/05/2009
Pays : France

http://tirlola.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par Invité le Sam 15 Aoû - 20:54

bravo Mak pour cette idée de débat bravo , mais je pense qu'on va inévitablement retourner au sujet du pistolet à billes pleure

Pour moi tout est dit dans le petit paragraphe ci dessous :

papy a écrit:Bonjour,

Je ne pense pas que la manière de compter les points change quoi que ce soit dans la recrudescence des tireurs. Pour le moi le problème est tout autre et passera inévitablement par un effort médiatique. Suite aux instances du tir, je m'attendais à tout autre chose que du pistolet à billes pour redonner un coup de fouet à notre sport.

J'ai toujours connu le facteur qui semble être le nerf de la guerre.
"Si le public boude notre sport c'est parce n'y voit pas une bonne image, autrement dit, il est mal, ou plutôt, pas informé."
les points ne changeront rien en dehors de modifier nos propres jugements de tireurs ou nos performances. le but restera le même : aller mettre un projectile au bon endroit, et ce, de la façon le plus constante possible.
Tant que le grand public ne comprendra pas notre sport, rien n'y changera et le moins qu'on puisse dire, c'est que la fédé, à mon sens, n'a pas encore trouvé la méthode qui unira les tireurs et le grand public autour d'une même passion.
Les questions à se poser pourraient être :
1) Quand nous avons la chance de posséder des jeunes, quoi faire pour leur donner envie de continuer, voir, de progresser.
2) Il existe des sports qui remportent un succés unanime chez les professionnels, les licenciés et le grand public. Comment décomposer cette rançon du succès.
3) Que pouvons nous faire, nous, tireurs, qui sommes la sève de la fédération en place, pour nous faire entendre de la fédé et du grand public.
4) La réponse à cette question est particulièrement déterminante : comment unir TOUS les tireurs pour que chacun se retrouve dans le même élan.

Voilà mon avis, j'ai déjà donné de ce qui pourraient être des solutions dans le débat sur les billes, mais malheureusement, je pense que nous sommes victimes d'un problème de taille :
La fédération, le grand public, les tireurs de compétition, les tireurs de loisir (sans compter toutes les sensibilités au sein de chaque groupe) ne parlent le même language. Alors donnons nous une ligne de conduite sensée, et parlons tous d'une même voix. ce sera peut être le début d'un travail efficace. Chacun doit pouvoir se retrouver dans la grande famille des tireurs, et force est de constater que c'est loin d'être le cas... euh


smwink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par MAK le Sam 15 Aoû - 22:37

Concernant les points après la virgule cela n’était qu’une de mes idées, (il n’y aurait pas d’urgence pour les clubs à acheter des cibleries électroniques.)

Je suis content de lire vos commentaires, mais je constate que sans cesse les gens reste sur l’idée des médias, nous n’avons pas cette chance donc arrêtons de parler de médias, nous les aurons après que nous aurons trouvé des idées juteuses. (Perso je regarde la TV très rarement)

Pour les quotas il est vrai que ce système est déloyal avec le tireur, il suffit d’être malade ou qu’il chauffe un peu de trop dans la salle et nous voila facilement en bas de la liste.
Pour les quotas j’ai entendu parler que cela va normalement changer prochainement, espérons le.

Cependant les années précédentes même avant la mise en place des quotas on a pu constater déjà la baisse de l’effectif chez les cadets. (je sais quelles pourraient être les causes, mais je ne vais pas tout développer)

Mais je suppose que dans l’avenir proche si le système de quota ne change pas, le nombre de Senior va diminuer.
(Ajout : plus d'entrainement sur les cibles électronique, et sans oublier augmentations des frais d'inscriptions)

L’écart peut se creuser encore plus entre le tireur HN et le tireur du club avec le système après la virgule, mais il y aura toujours un écart !
Les tireurs HN ont une moyenne de 24 h de tir par semaine dans de très bonne condition.

Ce qui aurait due changer est de créer un championnat de France tireurs "amateurs", disons que les 5 premiers auraient eu le privilège d’avoir durant 6 mois un nouveau type d’entraînements dans des structures, ou autres… bref. Et à la fin de ces 6 mois qu’ils puissent rencontrer au Master’s Fleury l’équipe de HN. Et il y aurait ainsi un roulement et une plus grande possibilité de concurrencer.

Voila quelques une des idées j’attends les votres. hehe

smwink smwink


Dernière édition par MAK le Sam 15 Aoû - 22:49, édité 2 fois

MAK
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 1790
Inscription le : 13/07/2005
Pays : France

http://tireursdudouaisis.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par ERIC11 le Sam 15 Aoû - 22:42

Salut,

Après lecture, à mon avis la raison qui permettrait de conserver les jeunes cadets et juniors au tir serait de former des équipes de tireurs par départements, régions car je pense que la plupart de ces jeunes sont esseulés au sein de leurs clubs .
Sortis de l'école de tir, ils ne sont pas assez suivis mis à part les quelques tireurs sportifs qui les prennent en charge pour aller au match amical du coin.
En fait c'est l'ennui qui les décourage.
Une prise en charge bien géré par les comités départementaux et ligues doit se mettre en place car dans les clubs s'est pratiquement mission impossible (Ex: mon club, 300 licenciés, 8 tireurs sportifs).

A+
ERIC11

ERIC11
Membre Junior
Membre Junior

Nombre de messages : 41
Inscription le : 20/04/2007
Pays : Aude

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par gerhard le Sam 15 Aoû - 23:33

Entre la mediatisation, l'ennui, les points de qualifs et la maniere de les compter, on a cerné une partie du probleme, en ajoutant la formation des cadres..
Il est étonnant de constater que nous arrivons a trouver des causes ou des solutions tres rapidement. Sont elles bonnes ou pas, c'est la question, mais on debroussaille au moins.
Pour ma part, je crois beaucoup à notre manque de mediatisation, locale d'abord, régionale et enfin et toujours nationale.
Au niveau Internationale, ça fonctionne plutôt bien, il suffit de voir le fonctionnement en Allemagne, et dans tous les pays de l'est, mais aussi dans les pays du Nord.
Un exemple que chacun verifier :
Il est souvent plus facile de suivre un championnat à l'etranger qu'un régional, ou il faut parfois 2 ou 3 jours pour avoit le palmarès.
Commençons dans nos clubs : créons des sites "vivants" et si possible modernes, des correspondants pour la presse qui feront du lobbying aupres des canards, radios et autres TV locales. Ameliorons notre image en apportant du serieux dans nos organisations et de la rigueurs dans nos comportements..Il y a beaucoup a faire c'est vrai.

Et si on copiait ce qui marche chez les autres pays du tir au lieu d'essayer de ré inventer la roue en s'asseyant sur nos égos ??

La bonne soirée à tous et vive le tir

gerhard
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Nombre de messages : 1212
Inscription le : 02/08/2008
Pays : France

http://www.photostir.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par Invité le Dim 16 Aoû - 0:18

Entendu nous bien sur le sujet du débat :

S'agit il de l'avenir du tir ou de notre satisfaction de son évolution?
Dans le premier cas, le débat doit à mon sens se porter sur l'information que nous devons transmetre pour que notre sport soit moins méconnu, et plus apprécié. Dans le second, il s'agit de savoir ce que nous pensons être bon de faire pour garder les sportifs déjà licenciés.
Le débat n'est pas du tout le même, dans le premier il s'agit de promouvoir, dans le second de fidéliser. C'est complémentaire mais les moyens et les outils ne sont pas les mêmes.
Pour moi, l'avenir du tir passe d'abord par sa popularité. Plus les gens auront envie de venir nous voir, plus nous aurons de chance de recruter des tireurs.
Fabriquer des équipes de façon plus aisée permettra de faire plus d'équipes et de présenter plus de clubs, mais je doute que cela rabatte plus de tireurs..
Je crois comprendre que ce que nous cherchons ici, c'est de faire grossir le nombre de sportifs, pour sauver le tir.
Il faut donc commencer par faire venir les gens dans nos clubs, et pour qu'ils veuillent y rentrer, il faut un coup de pouce national. Un club seul ne pourra pas à lui seul passer le message, même si sa participation est indispensable.
Je reste convaincu que nos dirigeants viennent consulter régulièrement le forum, disons ce que nous pensons perfectible, et la médiatisation est importante, même si aujourd'hui ce n'est pas fait sous la forme que nous souhaitons.

smwink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par gerhard le Dim 16 Aoû - 18:40

Bien résumé SHpol
Souhaitons que nous arrivions tous ensemble a faire avancer le tir.
Pour ma part je suis prêt a creer gratuitement des sites (une dizaine de pages maxi en html ) pour les clubs qui en auraient le besoin ou la volonté.
On peut même sur un site transmettre des images de WebCam pour retransmettre sur le Web un evenement...
Avis au amateurs chargé

Le bon dimanche

gerhard
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Nombre de messages : 1212
Inscription le : 02/08/2008
Pays : France

http://www.photostir.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par pilpous le Dim 16 Aoû - 20:34

Bonjour,

au sujet du comptage au dixième :
Pour moi, je ne sais pas si compter au dixième près serait une bonne solution...
D'une part (comme cela a été dit), ça créerait un décalage entre les clubs qui organisent des challenges : il y aurait ceux qui possèdent le matériel comptant au dixième et les autres...
D'autre part, sur vos matchs, faites quelques statistiques : Compter le nombre de "10" limites et le nombre de "9" pas loin du 10 (faire pareil avec les 8 pas loin du neuf, et les 8 cordon, etc.)...
A mon avis, la plupart du temps, ça s'équilibre.
J'avais personnellement fait ça sur quelques matchs (compter le nombre de piges - et le nombre de piges +) : on s'y retrouve... Et on a plus tendance à retenir les 9.9 ou 9.8 que les 10.0 et 10.1. Dans mon cas, ça s'équilibrait : quelques 9.9 étaient compensés par quelques 'bouses' lâchées qui avaient données un petit 10.0 tout pourri (mais 10 quand même)...

Au sujet du recrutement
J'ai eu quelques remarques récemment qui méritent d'être méditées pour ce qui est du recrutement :
1. Une personne par elle-même s'est renseigné au sujet du coût de notre sport... Il est donc indispensable de bien informer les gens, mais ne pas les effrayer : le tir sportif a un coût mais plutôt en investissement (le matériel qu'on possède peut se garder très-très longtemps)... Le prix des munitions 10m reste modeste (.22LR ou gros calibre, c'est différent...)
2. Les clubs proposent la plupart du temps du matériel pour les débutants, ce qui ne coûte pas trop cher. Il faut attirer (et fidéliser) les nouveaux venus en leur proposant du matériel assez récent (ça a un coût, certes...), car le plaisir vient aussi du fait d'utiliser du matériel performant et pas désuet (un matériel désuet peut être performant, mais le débutant ne s'en rend pas compte...)
3. D'autres m'ont demandé d'essayer le tir mais s'attendent à faire tout de suite du "gros calibre" : avoir un truc qui remue dans la main. Il faut donc prévoir une séance "amusement" où effectivement, ils pourraient s'essayer à ce type d'arme (encadré...). Mais les orienter ensuite à 10m (règles de sécurité, apprentissage, etc.). La "carotte" au bout de la formation 10m étant de passer à 25m à 50m etc.
4. Quelques jeux divertissants durant les entrainements (des petits paris pour gagner du chocolat) tend à rendre notre sport amusant, car il ne faut pas oublier que les gens viennent aussi pour s'amuser...
5. des conseils prodigués par des initiateurs clairement étiquetés (badge...) crédibilise l'association et montre qu'elle met à disposition des personnes compétentes et là pour aider et donner des conseils (trop souvent on voit le permanent au comptoir ou à donner une arme, mais son rôle s'arrête là...)

Concernant la popularité :
Sinon, concernant la popularité de notre discipline, certains jugent notre sport comme violent (arme à feu = tuer = violence), et une partie de la population en a peur (quand d'autres sont fascinés, mais là n'est pas le débat...). En plus, une arme, ça a été créé pour tuer, ne l'oublions pas. Le tir est donc ambigu par nature, et beaucoup ne retiennent que le côté négatif.
Maintenant, pourquoi ne pas accentuer le côté "maîtrise de soi, calme et concentration" de notre sport ? On combinant cet aspect avec d'autres aspects comme le tir à l'arbalète (ça fait penser au Moyen-Âge, donc c'est tout de suite plus sympathique), au tir vitesse (ça fait penser au biathlon, et c'est visuel...), et en montrant que tout le monde peut pratiquer (jeune, handicapés, dames, etc.), ça atténuerait cet aspect négatif des armes à feu. Et en montrant que nos armes ne ressemblent pas à des Kalachnikov ou pistolets mitrailleurs, ça rassurerait peut-être aussi un peu...

Et pourquoi pas un championnat "amateur" ?
Enfin, et toujours en parlant de popularité, un vrai championnat "amateur" (pourquoi pas parallèle à tout ce qui existe?) touchant tous les tireurs pourrait être intéressant. Ca demanderait un peu d'organisation (et de soutien de la fédé). J'imaginais la chose suivante :
- collecte des scores des tireurs quand ils vont à un challenge dans sa région (les tirs sont comptés au point, nombre de coups comme un championnat ISSF normal). On pourrait imaginer que le challenge ait l'agrément de la FFTir (ça se formalise par une demande d'inscription avant le début de la saison, nb de postes de tir mini, etc...)
- il y aurait un classement individuel et par club (ne pas faire compliqué : du style moyenne des 3 tireurs sur 400, des 3 tireurs sur 600, jeunes ou adultes...)
- un classement individuel et par club est publié régulièrement (une fois par mois, tous les 15 jours afin de faire apparaitre les tireurs du coin dans les journaux locaux)...
- on pourrait imaginer quelques règles pour établir le classement : le match d'un tireur tirant lors d'un challenge de son club ne compte pas, il faut au moins 5 matchs pour que le classement soit valable, on prend les 5 meilleurs matchs, etc...

Je vois plusieurs avantages à ça :
=> Ca inciterait les clubs à proposer des tireurs pour rentrer dans ce classement
=> Les tireurs (et les jeunes notamment) auraient une certaine reconnaissance médiatique : la publication des résultats dans les médias est possible (les résultats deviennent récurrents, donc ça donne du grain à moudre aux journalistes, pour peu qu'ils soient sollicités bien sûr!)
=> Les clubs auraient un intérêt à organiser un challenge : le potentiel du nombre de participants à un challenge augmenterait, du fait d'un classement national géré par la Fédé...

Je vois aussi un inconvénient :
=> Ces résultats doivent être pris en compte au niveau de la Fédé, ce qui demande des ressources (un outil informatique commun de saisie/transmission des résultats, personnes chargées de la gestion...)
[u]

pilpous
Membre Senior
Membre Senior

Nombre de messages : 370
Inscription le : 03/12/2007
Pays : 57

http://www.ctmontigny.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par Air Force le Dim 16 Aoû - 23:30

Toutes les idées se tiennent mais sont parfois difficiles à mettre en place. Seule la FFT peut en décider et c'est à nous seulement de proposer sur ce forum mais sans aucun pouvoir réel.
Une idée qui n'a pas été ou peu évoquée c'est la création de divisions comme en foot, etc ou comme en équipe clubs de tir.
Pourquoi ne pas voir un jour la 1ere division ELITE AVEC TOUT LE HN ou plus aux points, et ensuite la 2eme division et 3eme. toujours aux points pris lors des regionaux ceci tous les ans. Un idée parmis tant d'autres.
Une autre idée serait de continuer la création de disciplines ludiques comme le pistolet 10m vitesse mais à la carabine du style biathlon avec carabines à repet manuelles ou semi-auto ? Ce serait une autre voie pour retenir les jeunes et les anciens.

Air Force
Membre
Membre

Nombre de messages : 8643
Inscription le : 13/09/2008
Pays : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par Invité le Dim 16 Aoû - 23:48

Merci Gerhard....

L'idée d'un site bien fait sur le tir sportif avec ses multiples facettes est une bonne idée, en canalisant bien l'internaut sur l'aspect réel de notre sport.

Pilpous, beaucoup de matière dans ton message, il y a pas mal de choses a développer..
je ne reviendrais pas le le mode de comptage, pour la popularité, je pense que le message a passer doit être simple, le tir est un sport, on peut s'y amuser seule ou en famille, ce n'est pas dangereux car les clubs guident les novices, ce n'est pas cher car le club fourni le matériel.
Des exemples parfaitement cohérents avec cette démarche : le karting, le bowling.... Il y en a probablement d'autres.

Pour le championnat amateur, je crains que cela demande déjà une certaine pratique et un certain entrainement, de plus cela signifie également que la personne est déjà suffisament accroc pour vouloir faire plusieurs concours, dans ce cas, nous avons déjà affaire à un "amateur" "pré" inscrit. C'est vrai aussi que cela représente une "sous Fédé" à créer au sein de la Fédé.
Organiser un concours réservé aux amateurs le temps d'un Week End ou il faut battre un record prédéterminé, ex celui qui arrive à faire 330/400 debout ou 370/400 en appui gagne un lot + une séance personnelle d'initiation. Si l'avis de concours est allèchant, çà peut déjà faire venir du monde. Et cela reste parfaitement compatible avec la gestion par un club, pas besoin de la Fédé pour créer ce type d'évènement.
Je pense que ce type de concours pour être efficace et encourager les gens à venir et de le faire par exemple tous les samedi matin, là ou les amateurs sont sûr de pouvoir exercer leur talent et savoir quand ils pourront prendre leur prochaine revanche.
Quand j'ai envie d'aller au bowling, j'y vais quand çà me fait plaisir car je sais quand c'est ouvert, si je dois attendre un hypothétique avis de concours, j'ai le temps de passer à autre chose. Il faut que les amateurs puissent trouver leur rythme dans la pratique de leur loisir sans forcément s'engager avec l'achat d'une licence et le côté "trop sérieux" de la compétition.

smwink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par pilpous le Lun 17 Aoû - 0:42

shpol a écrit:
le message a passer doit être simple, le tir est un sport, on peut s'y amuser seule ou en famille, ce n'est pas dangereux car les clubs guident les novices, ce n'est pas cher car le club fourni le matériel.
Des exemples parfaitement cohérents avec cette démarche : le karting, le bowling.... Il y en a probablement d'autres.
C'est effectivement une idée : Nous l'avons pratiquée ponctuellement mais sous une forme différente, par exemple en proposant aux comités d'entreprise des journées "découverte". C'est toujours très apprécié, mais on constate souvent que les gens ne reviennent pas s'inscrire... D'où l'idée de proposer des séances au quidam (encadrées et couvertes par une assurance, comme tout sport!). Un forfait 2h par exemple...
En allant plus loin, proposer une formule "Smart-Box tir", comme le proposent d'autres clubs sportifs (kayak, karting...)

shpol a écrit:
Il faut que les amateurs puissent trouver leur rythme dans la pratique de leur loisir sans forcément s'engager avec l'achat d'une licence et le côté "trop sérieux" de la compétition.
Exactement. Ca recoupe ce que je détaille un peu ci-dessus.

shpol a écrit:
Quand j'ai envie d'aller au bowling, j'y vais quand çà me fait plaisir car je sais quand c'est ouvert, si je dois attendre un hypothétique avis de concours, j'ai le temps de passer à autre chose.
Vu que les clubs fonctionnent pour la plupart sur la base du bénévolat, que les stands sont localisés sont dans des endroits en dehors des sentiers battus, avoir un club qui permet de boire un coup et de tirer un coup (je me marre en me lisant!!) le soir après le resto, ça risque d'être dur à mettre en place quand même ...

shpol a écrit:
Pour le championnat amateur, je crains que cela demande déjà une certaine pratique et un certain entrainement, de plus cela signifie également que la personne est déjà suffisament accroc pour vouloir faire plusieurs concours
En parlant de ça, je pensais plus à un championnat qui ferait revenir les tireurs dans les challenges. Les départementaux, régions, etc. seraient une sorte de "coupe de France", et ce que j'évoque est plus un championnat (le mot "amateur" était maladroit). N'est-ce pas ce qu'on retrouve un peu au foot ?
Le but ? Essayer de faire revenir les tireurs (jeunes et moins jeunes) aux challenges. Sachant qu'un challenge est une source de revenu non négligeable pour un club, que c'est finalement par ce biais que s'expriment presque tous les tireurs "amateurs" (qui ne sont pas HN", et même les "HN" participent, et sont forcément passés par la case challenge...), que ces challenges font l'objet assez souvent d'un article dans le journal (que le club paie parfois, ou fait l'article!), je pense qu'il faut profiter au maximum de ces challenges. Chacun pourrait y trouver son compte : les tireurs compétiteurs, les clubs, la fédé (porte d'entrée pour l'aspect médiatique, inciter à faire développer les clubs, repérer des champions potentiels...?)

shpol a écrit:
Organiser un concours réservé aux amateurs le temps d'un Week End ou il faut battre un record prédéterminé, ex celui qui arrive à faire 330/400 debout ou 370/400 en appui gagne un lot + une séance personnelle d'initiation. Si l'avis de concours est allèchant, çà peut déjà faire venir du monde.
A Montigny, on a un système de tombola lors de la remise des prix : chaque tir est mis dans une urne. A la clé, le tir tiré au sort remporte un lot, à la condition que le tireur soit sur place. Briey a fait pareil.
Résultat : un vrai pot en fin de challenge, les tireurs du samedi viennent même le dimanche pour la remise des prix ! Alors oui que diable ! Osez les lots, les paniers garnis, les produits régionaux (chaque région est servie!) pour faire venir les gens dans vos clubs, pour ceux qui ont participé bravo

pilpous
Membre Senior
Membre Senior

Nombre de messages : 370
Inscription le : 03/12/2007
Pays : 57

http://www.ctmontigny.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par Invité le Lun 17 Aoû - 0:49

Quelques divergences mais les idées se rejoignent, peut être qu'en affinant tout çà, on pourrait créer le premier concours de promotion du tir... la trame prend forme bigrin

smwink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par gerhard le Lun 17 Aoû - 11:19

On progresse, bravo Pilpous et Christian AC pour ces idées, dont certaines toutefois existent.
En Picardie (mais il doit y en avoir d'autres) nous avons une 2° division à 10m et à 50m la participation est liée à la non qualification au CdF de l'année precedente, mais cette obligation pourrait être ramené à la non quualif aux régionaux.
Le principe des challenge et circuit existe, hélas il ne concerne souvent que les "élites" et les tireurs moyens ne s'y aventurent que pour remplir le classement.
Effectivement le constat pourrait être que les moyens ou les petits sont oubliés, pas partout, mais souvent.
Pour la mediatisation, on se mord la queue. On se plaint de ne pas être mediatisé, mais on attend que les medias viennent à nous, alors ça ne marche pas. Je suis sur qu'en cherchant dans chaque club on doit trouver quelqu'un qui travaille de pres ou de loin dans la comm.
On avance fort je trouve.
C'est genial lorsque tout le monde s'y met
Bonne journée

gerhard
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Nombre de messages : 1212
Inscription le : 02/08/2008
Pays : France

http://www.photostir.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par Cyn le Lun 17 Aoû - 12:37

Notre ligue a mis en place il y a déjà plusieurs années un Critérium 10m qui se déroule comme suit :
Certains matchs amicaux 10m sont "labélisés" Critérium et chaque tireur peut participer à autant de matchs qu'il veut.
Le classement est mis en ligne en fin de saison 10m, et il aura pris en compte les 3 meilleurs résultats de chaque tireur + le point des départementaux. Le classement regroupe les catégories d'un même sexe sauf chez les jeunes.
Les trois meilleurs de chaque groupe, recoivent un chèque d'un montant dégressif suivant son classement : 80€ au 1er, 65€ au 2ème et 50€ au 3ème. Je ne sais pas si j'ai été très claire, alors un exemple valant mieux qu'un long discours...
http://cdtam.club.fr/20082009/Criterium20082009.pdf
Comme chaque club joue le jeu, on a l'occasion de tourner dans tous les clubs de la région et ça permet aux débutants de prendre de l'expérience et aux tireurs confirmés de changer d'air pour ne pas s'endormir à domicile !!!

A Monaco, nous organisons un match 10m qui est suivi d'une finale à la mort subite. Nous faisont un classement scratch par discipline toutes catégories d'age confondues en comptant la dernière série au 10ème.
Les 8 meilleurs tireurs carabine et pistolet, se retrouvent pour tirer quelques plombs supplementaires. Après le 1er tir, le point le plus bas est directement éliminé, les égalités comptées à la machine electronique. Et ainsi de suite jusqu'au duel final qui décidera des 2 grands vainqueurs qui se verrons remettre un lot d'une valeur d'environ 80 à 100 euros. Nous avons dejà offert un lot composé de plombs et de matériel divers de chez MEC, ou encore des bons d'achats dans un magasin de sport.
Notre match atteint chaque année la capacité maximale d'accueil de notre stand et c'est parfois un beau défi de caser tous les tireurs pour ne pas en refuser... La remise des médailles est depuis beaucoup plus conviviale et nous avons des tireurs qui font plus de 400 kms pour venir participer !

En ce qui concerne la médiatisation, on peut toujours faire appel au canal télé local ou aux journaux locaux pour qu'il envoie un journaliste faire quelques photos quitte à rédiger l'article nous même...
Par chez moi nous n'avons pas trop de probleme pour faire passer un article dans les pages locales du Nice Matin ( Monaco matin, Nice matin ou Var matin )

En ce qui concerne l'avenir du tir, je dirais qu'il faudrait aussi que les clubs se dotent d'un encadrement de qualité (diplomé ou non ) mais de personnes qui ont une expérience bien solide. Le benevolat c'est bien, la bonne volonté génial... mais si c'est pour se retrouver avec des jeunes qui se découragent à ne pas évoluer et des adultes à tirer n'importe comment avec des gros calibres au risque de devenir dangereux, il est clair que ça ne menera à rien et surtout pas à donner une meilleure image du tir.

Cyn
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Nombre de messages : 1215
Inscription le : 29/04/2006
Pays : 06 - 98

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par ML67 le Jeu 20 Aoû - 0:06

Pour info, lors des JO de 96 à Atlanta dans la discipline 60 bc, SIUS s'était amusée à recompter les matchs en dixièmes (aussi à la demande de l'ISSF).

Bilan : l'allemand Klees avec 600 ne serait pas entré en finale !!!

Même Michel Bury avec "seulement" 592 avait plus que Klees avec les dixièmes !!!

Ensuite, penser tout de suite aux dixièmes pour attirer du monde est me semble t il mal connaître les problèmes que rencontrent les gens sur le terrain.

Les modifications des réglements carabine (rigidité des vestes par ex) ces dernières années ont fait un mal énorme.

Ensuite, il n'y a pas assez de matchs officiels. Un jeune qui fait du foot par exemple, a un match officiel chaque samedi. En tir 3 dans l'année à 10M.
Les dptx, les rgx et le france (s'il est qualifié).

Ensuite, il n'y a pas d'encadrement de qualité dans les clubs. En judo, un BE1 par club !!!

J'ai encore beaucoup d'exemples, ils viennent tous de prises de notes suite à des visites dans plus de 100 clubs en Alsace !!!

Région dans laquelle les disciplines olympiques meurent !!!

ML67
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Nombre de messages : 1785
Inscription le : 14/05/2009
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par MILOUZE le Jeu 20 Aoû - 0:24

Il est clair que pour dynamiser tout ça il faut augmenter le nombre de match (des circuits différents ?).

Le comptage au dixième ne me paraît pas la bonne solution : plus difficile à compter manuellement et valorisant le tireur ayant le meilleur matériel.

MILOUZE
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Nombre de messages : 1880
Inscription le : 24/08/2005
Pays : 73

http://www.sostechnology.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par ML67 le Jeu 20 Aoû - 15:05

L'importance du matériel est assez relative.
En effet, un tireur ne sachant pas vraiment faire un 10 même avec du très bon matériel il ne fera pas beaucoup mieux.

D'ailleurs, un tireur moyen ne verra jamais la différence entre des cartouches moyennes ou des très bonnes. L'expérience (quelques tests sur le pas de tir ) m'a souvent démontré qu'un tireur moyen tirait mieux avec des cartouches moyennes qu'avec des bonnes. Ce qui est normal.

Alors pour un fort tireur ou un très grand champion, l'écart avec les tireurs de masse sera encore plus grand. Sur de nombreuses balles, le fort tireur pourra faire par plus d'un point d'écart !!! Et puis matériellement la France n'est pas équipée pour ce genre de solution.

Donc compter en dixièmes est une mauvaise solution.



Chez les forts ou très forts tireurs, quelle est la différences entre un 10,4 et 10,6 ?? La réussite certainement.

ML67
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Nombre de messages : 1785
Inscription le : 14/05/2009
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par doudous74 le Jeu 20 Aoû - 16:04

Il est clair que l'on manque de possibilité de matchs officiels pour pouvoir réellement motiver de nouveaux compétiteurs.
La solution de la ligue de Cyn parait être pas mal du tout, elle s'appuie sur des match déjà existants, pour créer un challenge régulier entre tireurs.
Pourquoi ne pas modifier un peu cette structure, en ne prenant non plus en considération seulement les trois meilleures performances sur un an, mais en créant une sorte de championnat. A chaque place faite en match correspondant alors un nombre de point, le vainqueur du championnat étant alors le tireur ayant obtenu le plus de point tout au long de l'année. L'avantage étant alors de favoriser l'assiduité des tireurs lors des matchs...

Enfin, avant même de penser à notre communication externe, il serait peut être intéressant de penser à notre communication interne, chez nous les tireurs n'ont connaissance des matchs organisés par d'autres clubs que si ils font eux-mêmes les démarches nécessaires auprès de ces clubs...

doudous74
Membre Senior
Membre Senior

Nombre de messages : 483
Inscription le : 11/11/2007
Pays : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir du tir

Message par Cyn le Jeu 20 Aoû - 17:49

Enfin, avant même de penser à notre communication externe, il serait peut être intéressant de penser à notre communication interne, chez nous les tireurs n'ont connaissance des matchs organisés par d'autres clubs que si ils font eux-mêmes les démarches nécessaires auprès de ces clubs...

Chez nous les clubs qui organisent des matchs envoient les invitations au comité départemental ou à la ligue qui les mettent en ligne sur leurs sites.
En ce qui concerne les matchs que nous organisons à Monaco, je mets en ligne sur notre site l'annonce du match, puis j'ai demandé au comité départemental s'il voulait bien mettre en ligne nos annonces et ça fonctionne très bien depuis plusieurs années comme ça.
Les tireurs sont habités à aller chercher les informations sur un site centralisé. Il en va de même pour les plans de tir et le palmarès des compétitions de toute la ligue.
Je dois dire que les dirigeants de notre comité départemental s'investissent beaucoup.

Cyn
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Nombre de messages : 1215
Inscription le : 29/04/2006
Pays : 06 - 98

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum