DESTINATION GESTION D'ASSOCIATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DESTINATION GESTION D'ASSOCIATION

Message par MAK le Mer 28 Oct - 12:41

.: Les subventions :.



Pour cette première rubrique «destination gestion d’association», nous avons voulu mettre en avant l’un des points clés de l’administration associative, j’ai nommé : la recherche de subventions. En effet, si votre volonté est l’élément primordial à la réussite de votre club, l’argent reste le nerf de la guerre. Paradoxalement c’est trop souvent l’élément qui est le moins bien prit en compte par les dirigeants d’associations non pas par mauvaise volonté mais par méconnaissance voir appréhension des dossiers à remplir. Quoi qu’il en soit, nous allons vous apprendre dans ces lignes à devenir de véritables « chineurs » de cet argent public et parfois privé, de découvrir de nouvelles opportunités qui vous permettrons de financer vos ambitieux projets enfouis jusqu’à présent dans les cartons par manque de ce précieux sésame qu’est l’argent !

Commençons par distinguer les financeurs du secteur public de ceux du privé. Les premiers sont les plus faciles à toucher et les plus connus, les seconds quant à eux, beaucoup plus difficiles à aborder et plus attentifs au retour direct et indirect que vous leur apporterez pour une question évidente de rentabilité.

**********


=> Les fonds et subventions publics


Voici une liste non exhaustive en comportant une bonne partie et qui vous donnera de quoi travailler durant de nombreuses soirées

1. Les subventions Municipales

La plupart des mairies attribuent des subventions à leurs associations, nous n’allons pas détailler cette partie puisqu’elles changent en fonction des localités. Retenez simplement qu’il existe :
- les subventions de fonctionnement (destinée à aider dans la gestion courante)
- les subventions matérielles (sous forme d’armes, ordinateurs,…)
- les subventions exceptionnelles (aide au financement de championnats,…)

Concernant les subventions de fonctionnements, elles sont calculées en fonction de certains critères. Il est donc intéressant de les demander chaque année s’ils ne vous sont pas communiqués, puis de jouer dessus pour établir vos dossiers.

Nous vous rappelons que votre Mairie est votre principale alliée, il est donc essentiel de maintenir les meilleures relations possibles avec elle. N’hésitez donc pas à proposer une séance d’initiation aux membres du conseil municipal, ce qui leur montrera au passage ce qu’est réellement le tir sportif, ou encore les inviter à vos manifestations, AG, …, vos subventions le ressentiront.


2. Les subventions du Conseil Général

Il participe au financement d’évènements à caractère départementaux, régionaux et nationaux. C'est-à-dire qu’il peut vous aider par l’attribution de subventions dans le cas de l’organisation d’un concours interclubs. Cependant, il aide aussi les clubs à se développer, par exemple pour créer une nouvelle discipline, une école de tir, la pratique du tir chez les femmes,…, dans tous les cas vous devez contacter votre Conseillé Cantonal. Pour le connaître, demandez-le tout simplement au Conseil Général de votre département. Les dossiers sont relativement simples mais vous devrez souvent justifier la dépense de votre subvention l’année suivante en transmettant vos factures relatives à l’action (exemple : factures d’achat d’armes,…).

Le Conseillé Cantonal est un élu qui est aussi là pour vous aider dans certaines démarches, n’hésitez donc pas à faire appel à lui si besoin mais aussi à l’inviter à vos manifestations pour qu’il se rende compte de votre dynamisme (cela peut faire la différence entre deux dossiers quand ses fonds à redistribuer sont faibles), il peut aussi vous fournir des lots pour vos concours.


3. Les subventions du Conseil Régional

Il attribue lui aussi des subventions aux associations sportives, les méthodes diffèrent en fonction des régions donc vous devrez vous renseigner auprès de celui-ci. Principalement, il finance des actions à caractère international comme l’organisation de coupe du monde, de compétitions européennes. Cela signifie que si vous organisez un interclubs, il est intéressant de l’appeler concours international qui vous permettra ainsi de postuler à une subvention (sans oublier aussi le Conseil Général). Invitez des tireurs des pays limitrophes si possible, vous n’êtes pas responsable de leur non venues…

Parfois aussi, il finance des clubs pour leurs performances. Par exemple, dans le 59 les associations participants au championnat de France des clubs FFTir et classées entre le 1er et le 30ème bénéficient de subventions allant de 4500€ à 2500€ ! Vous comprendrez dès lors l’importance d’avoir un pôle compétition dans vos clubs.


4. Les subventions du CNDS

Le CNDS ou Centre National de Développement pour le Sport dépend de vos DRDJS dépendant elles mêmes du Ministère de la Jeunesse et des Sports. C’est l’un des plus gros fond Français réservé aux associations et ligues sportives puisqu’il représente plus de 200 millions d’€ /an avec des moyennes proches de 1500€ à 2500€/club de tir chaque année mais paradoxalement moins de 20% des clubs font une demande. Pour y postuler, votre association doit avoir l’agrément de jeunesse et d'éducation populaire (renseignement auprès de vos DRDJS). Les dossiers sont parfois compliqués la première fois mais des réunions d’informations ont lieux chaque année pour aider les clubs mêmes habitués et leur présenter les nouvelles orientations changeantes régulièrement. Ce dossier consiste à présenter autant d’action que vous le voulez par an (3 maximum avant la réforme de 2009 ; exemple : porte ouverte, concours interclubs, développement d’une nouvelle discipline, accueil d’un nouveau public,…) mais en respectant ses orientations annuelle sous peine de n’avoir pas de subvention CNDS attribuée (cela n’empêche pas de recommencer l’année suivante avec quelques modifications en cas de refus). Vous devrez impérativement justifier vos dépenses avec un dossier type l’année suivante sous peine de devoir restituer votre subvention. Lors de la rédaction de vos actions, n’hésitez pas à reprendre les phrases en gras des feuilles d’orientations, en effet vos dossiers sont jugés sur le fond mais aussi la forme.

A noter aussi qu’il est possible d’établir des conventions tri-annuelles avec le CNDS, c'est-à-dire que l’une de vos actions est un engagement sur 3 ans avec l’institution, cela vous permet de la réaliser sur un long laps de temps si elle est trop onéreuse en ayant la sécurité d’avoir des crédits alloués sur ces 3 années. Attention toutefois car les subventions allouées à cette action seront souvent dégressives. Cela peut être intéressant par exemple pour employer quelqu'un chargé d’ouvrir quotidiennement l’association

Lien vers le ministère de la jeunesse et des sports : http://www.jeunesse-sports.gouv.fr/


5. Les subventions du fond parlementaire

L’Assemblée Nationale peut elle aussi financer des associations, le dossier est identique à celui du CNDS car il s’agit d’un dossier unique de demande de subvention, c'est-à-dire un format type (Identique à celui du FNDVA, CNDS,…). Vous devez toutefois savoir qu’il sera déduit de votre subvention CNDS celle attribuée par le Fond Parlementaire (aussi appelée réserve parlementaire) si vous faites une double demande. Pour obtenir des informations et faire une demande de subvention auprès de ce fond, vous devez adressez une lettre à votre député qui acceptera ou non de faire suivre votre demande, vous pouvez aussi vous rapprocher de son attaché parlementaire pour avoir de plus amples renseignements.


6. Les subventions du FNDVA

Le Fonds National pour le Développement de la Vie Associative a pour objectif de vous aider à former vos bénévoles, il rembourse jusqu’à 80% du coût de cette formation sous réserve que votre club soit affilié au Ministère de la Jeunesse et des Sports (le même que pour le CNDS). Pour tous renseignements il suffit donc de vous rapprocher des DRDJS.


7. Les subventions du FEDER (Européennes)

Le Fond européen de développement économique et régional est un fond structurel européen, il a pour mission de coordonner les politiques régionales Européennes. Concrètement et à votre niveau, il peut permettre d’aider au paiement des salaires si votre association emplois une ou plusieurs personnes ou désire le faire, de financer en partie des projets innovants,… . Les critères de recevabilité changeant en fonction des régions. N’hésitez donc pas à vous renseignez auprès de vos préfectures où sont situées les commissions en charge du FEDER.


8. Les subventions ministérielles

Certains ministères autres que celui de la Jeunesse et des Sports attribuent aussi des subventions. Vous devez les contacter pour avoir de plus amples informations, cela changeant régulièrement.


=> Les fonds et subventions privés.

Voici une nouvelle liste non exhaustive résumant deux grandes catégories à mon sens

1. Les sponsors

De nombreuses sociétés se servent des clubs sportifs pour faire passer leurs messages ou images, bref faire leur publicité. RedBull® est certainement le meilleurs exemple car a bâtit sa notoriété par le financement de manifestations sportives en sports extrêmes. N’hésitez donc pas à démarcher des entreprises et commerçants locaux afin d’avoir de l’argent ou des avantages en échange d’un encart publicitaire sur votre site internet, affiches dans votre club, voir de logo sur votre tenue sportive.

Cependant, on ne part pas à l’aventure pour chercher un ou plusieurs sponsors. Vous devez commencer par faire un dossier où vous présenterez votre association en détail, donnerez des chiffres et données (kilomètres fait chaque année, niveau du club, déplacements annuels, …). Votre sponsor n’a que faire de votre bonne volonté, il veut être sûr qu’il récupèrera largement son investissement! Dès lors, n’hésitez pas à intégrer dans votre dossier des phrases du genre « club leader d’opinion dans le domaine du tir », « de renommé nationale », …, bref tout ce qui montre que votre association peut faire passer son message ou faire connaître sa marque.

Au passage, offrez leurs des dossiers de préférence reliés, avec une belle présentation structurée, en résumé des dossiers qui donnent envie d’être lu.


2. La fondation de France

Elle est issue du regroupement de plusieurs fondations d’entreprises soutenant différents types de projets. Elle représente donc un interlocuteur unique permettant de présenter vos dossiers à un partenaire unique. Elle réalise régulièrement des appels à projets, il suffit dès lors d’en avoir un qui soit en corrélation (exemple en 2009 : « allez les filles » pour développer entre autre la pratique du sport féminin, …).

Lien vers la fondation de France : www.fondationdefrance.org


**********


En conclusion de ce premier dossier de destination gestion d’association, vous l’aurez compris, développer les ressources financières d’un club est une chose qui s’avère être en réalité plus facile que cela peut en avoir l’air, mais qui demandera beaucoup de temps et de pugnacité. Même si certains dossiers peuvent sembler techniques, vous trouverez toujours un correspondant qui vous aidera dans vos démarches. Pour exemple, il m’a été possible avec l’aide d’autres compères de multiplier par 10 les subventions de mon association, passant de 1000€ à près de 10.000€/an et cela en 5 ans alors qu’il ne d’agit que d’un « petit » club. Alors…………………………………………………………………………à vos dossiers !


Letirsportif


(Article du magazine numérique N°1 du forum letirsportif.com)

MAK
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 1790
Inscription le : 13/07/2005
Pays : France

http://tireursdudouaisis.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum