Digérer un échec...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Digérer un échec...

Message par Stormtrooper le Lun 7 Déc - 0:42

Bonsoir à tous,

J'ai participé aujourd'hui à un championnat où j'ai fait une grosse contre-performance.

Je tire depuis 10 ans, plus ou moins en dilettante, en me foutant assez de mes résultats, mais aujourd'hui, j'ai fait le plus mauvais score que je n'aie jamais fait.

Et je l'ai particulièrement mal vécu pendant et après le match, puisque cette fois, je faisais une compète par équipes, et que ma contre-performance pénalisait les autres.

Ce soir, je suis assez abattu, et je n'ai vraiment plus envie de retoucher à un pistolet 10m.

J'aimerais savoir si vous vous êtes déjà retrouvé à un tel niveau d'abattement, et ce que vous avez fait pour dépasser ca.

Et surtout, surtout, comment diable s'y prendre pour ne plus être affecté et démotivé à ce point par un très mauvais résultat.

Merci d'avance.

triste

Stormtrooper
Membre
Membre

Nombre de messages : 81
Inscription le : 23/11/2009
Pays : FRA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par syltab le Lun 7 Déc - 1:03

Tu n'est jamais tombé de velo etant enfant ? Malgres la peur et la douleur de la chute tu n'est pas remonté sur la selle ?

Bin la c'est la meme chose, faut reprendre son pistolet et analyser le ou les points qui t'ont amené a cette contre performance. Revoir les points de base, positions, laché et tout le reste.
Le track, la nervosité peuvent etre aussi gerer. Moi je pense a une balade en moto neige, un bon souvenir pour me detendre.

Apres un certain temps tout ceci deviens mecanique et tu ne fait plus de difference entre entrainement et match.

_________________
Quand rien ne marche, on se tourne vers le C4. (Jamie Hyneman)

syltab
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 3606
Inscription le : 16/08/2005
Pays : France (17, 86)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par tomtom le Lun 7 Déc - 1:31

J'ai eu aussi ce genre de sentiments. Il faut reprendre tout ce qui n'a pas été, voir les bases.

Si t'as moyen d'aller tirer à une autre distance, une autre discipline, fais le, pendant une petite semaine. Il faut vider les points négatifs sans les oublier pour savoir comment réagir lors que les défauts reviennent.

Ensuite, tu refais du 10m, tu travailles le lâcher, puis la visée, puis les deux, ce sont les clés de la réussite au pistolet.

Le tir en équipe est très dur à réaliser, il y a plus d'importance à tirer pour un club, une équipe que de tirer pour soi.

Allez on y retourne. Pour éviter tout les soucis de ce type, je ne fais plus autant de challenge. Je recommencerai dans 15 jours. De façon à ce que ma technique soit régulière, et savoir pourquoi chaque plomb n'est pas ou est un dix. Donc je travaille tout les élements séparement plus les uns avec les autres. Puis le tout en condition de match, de pression. La compétition doit être un "défouloir", on montre aux autres qui on est, de quoi on est capable.

J'espère t'avoir redonner envie au 10m.
bons tirs
a+ Tomtom

tomtom
Membre Senior
Membre Senior

Nombre de messages : 265
Inscription le : 05/05/2008
Pays : FRA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Stormtrooper le Lun 7 Déc - 2:40

Merci pour vos réponses!

tomtom a écrit:Si t'as moyen d'aller tirer à une autre distance, une autre discipline, fais le, pendant une petite semaine. Il faut vider les points négatifs sans les oublier pour savoir comment réagir lors que les défauts reviennent

Ca commence à pas mal cailler, mais je peux ressortir mon fidèle DES 69U et aller faire un peu de 25 mètres histoire de penser à autre chose. C'est ce que j'ai de plus plaisant et de moins "prise de chou" à utiliser. Ca peut être un bon moyen d'oublier tout ca.

syltab a écrit:faut reprendre son pistolet et analyser le ou les points qui t'ont amené a cette contre performance. Revoir les points de base, positions, laché et tout le reste.

Justement, je n'ai aucune idée de ce qui a pû foirer! Je n'ai pas la moindre explication rationnelle. C'est sans doute pour cela que j'ai si mal géré la contre-performance. Pour ca et à cause de l'aspect "par équipes" de la compétition. Parce qu'en individuel, ca ne m'atteint pas plus que ca.

J'ai du boulot, mais pour l'instant, il me manque l'essentiel: l'envie de m'y remettre...

Stormtrooper
Membre
Membre

Nombre de messages : 81
Inscription le : 23/11/2009
Pays : FRA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Le Sergio le Lun 7 Déc - 11:42

Oui,

J'ai connu ce grand creux abyssal.
Celui dont on sort abasourdi par ce qui vient de se passer.
Le match qui devient un cauchemar au fil des coups, tant on est soudain incapable de mettre dans l'ordre son tir. On le balbutie, on fait des conneries de débutants, des l'instant ou la connerie est faite, on se gueule dessus, mais on ne peut pas s'empécher de re merder le coup suivant.
On tente de se raisonner, de se calmer, rien n'y fait.
C'est un peu, comme le jour, (ca arrive tous les ans); ou le club de foot largement en tête du championnat va se faire étriller par un petit.
Ce jour la; les fondamentaux sont aux abonnés absents, ils sont remplacés par du stress, de la colère, de l'abattement, de la honte.
On est un peu Kaliméro...
Dans ces grands moments de solitude, on aimerait être ailleur, tout simplement ne pas être la.
J'ai connu ça aux Frances à MONTLUCON la première année des cibleries électroniques.
Quand le match à été terminé, la première pensée que j'ai eu quand je rangeai mes affaires, ca a été '' c'est fini, je raccroche, je ne veux plus vivre ça ''
Mais quelques copains sont venus me taper dans le dos, comme Philippe CHARLIER....
J'ai rangé la 10m et ne l'ai ressorti que plusieurs moi aprés, je suis passé à autre chose, la saison 50m commencait, entrecoupée de la saison 30m arbalète match.
Donc pas trop le temps de chercher à comprendre ou à en tirer des leçons.
Mais je me suis raisonné de la manière suivante :
Le tir est pour moi et avant tout un DIVERTISSEMENT, que j'essaye de faire le mieux possible, EN AMATEUR ECLAIRE et avec mes moyens personnels, mais il reste un divertissement.
JE NE JOUE JAMAIS MA VIE DANS UN MATCH
Par exemple, les FRANCES ont toujours été le match le plus important pour moi dans la saison, (je tire les Frances en carabine 10m et arbalète match 10m; en 60BC et 3PO à 50m et en arbalète match 30m); jusqu'à ce grand jour de gloire de MONTLUCON...
Je commettais l'erreur depuis tant de saison de porter au pinacle ce grand rendez vous, alors que je n'avais pas, (et que je n'ai jamais eu), les moyens d'y faire un truc, le truc. En un mot le podium.
Cette vision des choses m'a empéché de PROFITER littéralement de l'évenement, de le savourer, de le déguster comme il se doit; car aprés tout on s'est bagarré depuis le début de saison pour y être.
Je me suis rattrapé depuis.
Tout cela pour dire qu'il faut considérablement relativiser à notre niveau de tireur sportif de loisir amateur, (je ne sais plus comment le dit WILLY 2D, mais la formule est bonne), et que nous devons aussi nous servir de nos echecs pour avancer.
En sport, en tir pour ce qui nous concerne, et dans la plupart des activités c'est la même chose. Le jour ou tout se déroule parfaitement il est difficle d'expliquer pourquoi. A l'inverse quand c'est la grande cata, il faut globaliser l'analyse et ne pas, (c'est ce que je pense), tout disséquer, ''façon boîte noire ''. Pourquoi ? parcequ'il est hors de question de remettre en cause tout ton tir à cause d'un seul match.
Le jour d'une grosse baffe, à moins d'avoir subit une situation ou un impondérable, (blessure, malade par exemple...), c'est que le pilote automatique est pendant un espace de temps, le temps d'un match, devenu fou.
J'avoue qu'on est retourné à MONTLUCON, une fois sur place je n'ai pensé dans un premier temps qu'à ma bache de l'année passée. Mais j'ai pensé tout au long de mes 2 matchs, fais le mieux que tu peux, fais ce que tu sais faire, (et ne place par la barre trop haut), pense aussi à tout ceux qui aurait aimé être à ta place, pense que tu es un privilégié d'être la.
Ca a marché.
Pour nous autres, l'ambition en match est de faire ce que l'on sait faire et que l'on maîtrise à l'entrainement, si on y arrive ON EST SATISFAIT, chacun à son niveau.
Par exemple le gars qui sait faire 8 de moyenne et qui le fait en match à autant de mérite que le type qui sait faire 9,7 et le réalise au cours du même match.
Un palmares, (du petit concours, jusqu'au CF), comportera toujours une proportion de gens satisfaits, de gens contents et de gens déçus.
On a fait et on fera parti tour a tour d'une de ces catégories.

Pour le tir en équipe, qui est pour moi le plus motivant de tout les tir, lorsque j'ai été en difficulté dans un match j'ai toujours pensé : '' lache pas, penses a tes potes qui font le mieux qu'ils peuvent , eux aussi ils comptent sur toi ''

Les mauvaises passes j'en connaitrai encore, ne serait ce que lors d'une saison. Elles me donnent plus envie de rebondir et de me venger, (contre personne d'autre que moi même), que d'arreter.


Dernière édition par Le Sergio le Lun 7 Déc - 17:31, édité 4 fois

Le Sergio
Membre
Membre

Nombre de messages : 5997
Inscription le : 15/01/2008
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Pascale le Lun 7 Déc - 12:29

Il a tout dit le Sergio thumright

Ca ne te consolera pas mais on est tous passé par là ... et on est encore là sur ce forum et au stand.
Sergio a raison, ne cherche pas à analyser et retourne au stand pour refaire tranquillement ce qui te fait plaisir et ce qui te fait aimer le tir sans chercher les points ou à analyser quoi que ce soit, peut etre effectivement à 25 m pour t'aérer l'esprit.
Je suis sure qu'en plus tes coéquipiers ne t'en veulent pas et qu'ils sont tout prêts à te soutenir.

Moi, ça m'est arrivé en 86 (je m'en souviens encore, ça ne s'évacue pas commme ça siffle ) ça faisait 4 ans que je tirais et j'avais le niveau d'aller aux France. L'année d'avant je m'étais déjà plantée pour la qualif et cette année là, à Domérat (à coté de Montluçon) j'ai fait aussi le match cauchemardesque comme tu viens de le vivre.
Je suis partie marcher pendant au moin 1h30 autour de ce stand en me disant aussi que j'allais tout larguer, que j'étais nulle etc, etc ...
Finalement, après, le 50 m, une qualif. miraculeuse en match anglais et c'était décoincé. hehe

Ca ne m'a pas empéchée, il y a un mois de refaire un match de m... intégral mais ce n'était par équipe et je relativise. J'en ai fait un autre depuis tout à fait correct.
Sergio a raison, c'est un plaisir, on a une sacrée chance d'être là, en bonne santé, à s'amuser.

En espérant qu'on va réussir à te remonter le moral en s'y mettant à plusieurs bravo

Hauts les coeurs et reviens bientot nous raconter tes prochaines réussites et le plaisir que tu y aura pris thumright

Pascale
Membre
Membre

Nombre de messages : 4215
Inscription le : 01/11/2009
Pays : France - 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Invité le Lun 7 Déc - 20:12

comme je le dit souvent nous sommes des competiteurs mais pour la plus grande partie d'entre nous des compétiteurs de loisirs.et qui dit loisir dit plaisir...
il faut egalement te dire que si tu fais parti d'une equipe c'est que tu as ta place et que tu la merites.
l'avantage du tir par equipe c'est que les autres peuvent rattraper les points d'un ou d'une qui ne va pas bien et la fois d'apres cela peu etre l'inverse ,il est rare d'avoir une equipe ou les 5 tireurs sont au top le jour J,c'est ca le charme de ce championnat des clubs!!

j'ai deja connu un gros passage a vide dans mes "jeunes" années de tireurs ,ou l'on m'attendait au meilleur niveau lors d'un france,je me suis mis un pression qui etait catalyser par les "vas y c'est ton années,tu es le meilleur"de mon entourage quelques heures avant l'echeances,verdict patatra 560 et des broutilles en junior en C10M ,je n'avais qu'une envie mettre le matos dans la voiture et retour en bretagne...le lendemain j'avais les selections nationales j'avais plus rien a perdre je me suis remotivé et hop 584 record battu et deuxieme de ce match de selection battu par un certain sauvep... arff je me souviens plus lool

tout ca pour dire que l'echec existe pour tout le monde ce qui rend les succès encore plus beau,et comme l'a si bien dit mon SERGIO on ne joue pas notre vie nous ne sommes que des amateurs et nous n'avons qu'a prendre du plaisir en faisant ce que nous savons faire.

dernier conseil ,si l'envie de tirer n'est pas là ,ne tire pas attends que cela revienne faut pas se forcer,il faut l'envie pour bien faire,et comme disait mon coatch quand j'etais petit,si tu preferes aller au cine au lieu de t'entrainer bien va au ciné!

j'arrete la car ce genre de sujet est tellement plus agreable a developper autour d'une table avec un bon verre et plein d'amis tireurs...



smwink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Stormtrooper le Lun 7 Déc - 22:40

Merci à tous!

Je me reconnais tout à fait dans la description que Sergio a fait du "grand creux abyssal" qu'a été ce match, et dans l'envie d'arrêter la compétition qui était la mienne au sortir du pas de tir. Non pas parce que le tir ne me plaisait plus, mais surtout pour ne plus jamais revivre ca.

Le fait que j'étais en équipe m'a amené à me mettre une pression phénoménale: en y repensant, c'est la seule chose qui explique mon naufrage. Pour le reste, je crois que je vais éviter de poser un "diagnostic": je ne suis pas sûr qu'il y ait quelque chose à retirer de ce genre de d'épreuve sur le plan technique.

Vos expériences me montrent surtout qu'on peut dépasser ces épisodes et revenir au niveau et surtout au plaisir qu'on a toujours éprouvé avant.

Je vais aller me geler quelques temps à 25 mètres, poser le Tesro sur une étagère et ne l'en redescendre que quand l'envie reviendra: Willy2d a raison, ca doit rester un loisir.

Merci à tous.

Ca va déjà un peu mieux.

Stormtrooper
Membre
Membre

Nombre de messages : 81
Inscription le : 23/11/2009
Pays : FRA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Sir Fred le Lun 7 Déc - 23:18

Tu a peut etre eu un probleme avec ton pistolet, cela fait longtemps que tu tire avec ton tesro ? tu a changer de plombs ? a tu fait une revision dernièrement ? avais tu un reaction bizar de ton arme au moment du lacher ?

Sir Fred
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 1192
Inscription le : 07/10/2009
Pays : Baie du Mont Saint Michel - Manche - Jullouville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Stormtrooper le Lun 7 Déc - 23:34

Mon PA-10 a un peu moins de deux ans. Dimanche, j'ai utilisé des HN Finale Match d'une boîte entamée que j'avais déjà utilisée, et le pistolet a eu des réactions tout ce qu'il y a de plus normales au tir.

C'est bien le seul truc qui soit allé correctement hier.

Stormtrooper
Membre
Membre

Nombre de messages : 81
Inscription le : 23/11/2009
Pays : FRA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Sir Fred le Lun 7 Déc - 23:42

Mon P44 et mon P58, je les révise à contre coeur (je n'aime pas faire ça, j'ai toujours peur de tous deregler ...) mais bien par ce qu'ils perdent de leur performance, une fois l'an voir plus si besoin.
- canon plombé ( entre 5 a 7 mille plombs par arme et par saison)
- graissage du piston de detente et de rearmement
et après c'est comme sur du velour ... ca part tout seul et j'ai l'esprit libre

Sir Fred
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 1192
Inscription le : 07/10/2009
Pays : Baie du Mont Saint Michel - Manche - Jullouville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Stormtrooper le Lun 7 Déc - 23:44

Le problème n'était vraiment pas technique.

Stormtrooper
Membre
Membre

Nombre de messages : 81
Inscription le : 23/11/2009
Pays : FRA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par mimi le Lun 7 Déc - 23:58

bonsoir, ce qui vient de se passer pour toi ce week-end c'est également passé pour moi aussi, exactement la même chose. J'étais le 5eme tireur de mon équipe, donc le dernier, il me restait plus d'une heure pour tirer mes 30 plombs donc largement le temps. Mes 5 premiers essais sont restés dans le 9 donc j'entame mon match, 1er plomb 9, 2ème 9, 3éme un 5. La dans ma tête je gamberge et pense à l'équipe qui par ma faute ne va pas faire un gros score et les mer...s'enchainent, je réfléchis même pas je place un carton, tire, encore une mer... ainsi de suite, arrive la dernière série et là par quel mystère je fais du points, des 10 des 9 pour terminer avec une série à 94 hélas trop tard le mal et fait. Resultat je termine avec un score minable de 265, alors qu'à l'entrainement la semaine dernière je tapais un 560 sur 60 plombs va y comprendre quelque chose. C'est vrai que ça fait très très mal mais il faut savoir accepter l'échec et surtout ne pas baisser les bras, après ce que je viens de subir je continue toujours mon tir à sec à la maison en attendant le mercredi soir pour retourner au stand. courage courage.....

mimi
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 622
Inscription le : 10/07/2007
Pays : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Sir Fred le Lun 7 Déc - 23:58

Sinon pour le stress, "ZENALIA" (c'est homeopathique, et c'est bien connu, quant 'omeho et pa'ti, ya plus que juliette ) c'est pas mal ... Bon c'est pas ca qui fait les 10, ca non, ca reste ton boulo, mais au moins, ca te vide la tête.

Sir Fred
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 1192
Inscription le : 07/10/2009
Pays : Baie du Mont Saint Michel - Manche - Jullouville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Air Force le Mar 8 Déc - 0:08

Le sergio est long et a tout dit. Une experience malheureuse en tir doit te permttre de rebondir et profiter de "ce " que tu as vécu pour devenir plus fort dans ta tête ,car c'est "mental" et par delà même plus fort en match. un coup de pied au c.l = cela sert de leçon.

Air Force
Membre
Membre

Nombre de messages : 8631
Inscription le : 13/09/2008
Pays : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Sir Fred le Mar 8 Déc - 0:25

Je me disais aussi !!!
Ca fait 7 ans que je tire et un mal de fesse carabiné ... tous s'explique !
Je sent que les années a venir vont etre douloureurse ... toutrouge
C'est ce qui s'appelle : " Apprendre les fondements " ... euh


Dernière édition par Sir Fred le Mar 8 Déc - 1:03, édité 2 fois

Sir Fred
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 1192
Inscription le : 07/10/2009
Pays : Baie du Mont Saint Michel - Manche - Jullouville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Air Force le Mar 8 Déc - 0:35

En tir un mal de fesse "carabiné"pas mal trouvé mais à la longue on ne sent plus rien et tout rentre dans l'ordre des choses du moins mentalement.

Air Force
Membre
Membre

Nombre de messages : 8631
Inscription le : 13/09/2008
Pays : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Ballou le Mar 8 Déc - 12:49

Après un echec, il est toujours intéressant de prendre un peu de recul pour analyser gentiment ce qui c'est passé.
Les analyses à chaud sont rarement pertinentes.

Il est important de comprendre pourquoi tu es passé à côté :

Les matchs par équipes sont souvent plus stressants que les matchs individuels, ceci même avec beaucoup d'expérience.

Dernièrement j'ai tiré 2 matchs individuels. Le concours de Buc et celui de mon club.
J'étais relax et j'ai pas pris une seule pulsation cardiaque sur le 1er carton de match.
Ce week end, j'étais le 1er tireur de mon équipe (je tire toujours le 1er). Ben j'étais un peu tendu dès les essais et encore un peu plus lors du 1er coup de match.
J'ai géré tranquillement ce stress en prenant un peu plus de temps sur les 1ers coups, en reposant un peu plus...bref, pas de précipitation.

Ca c'était une petite parenthèse pour te dire que même de bons tireurs ressentent de l'émotion dans un certain contexte.
La question est de savoir gérer cette émotion...

Si tu dis que ton problème est mental, je te conseille de te mettre régulièrement en situation de match lors des entraînements.

Ca ne veut pas dire tirer un match à chaque fois ! Tu peux par exemple prévoir à l'avance, un petit match sur 30 coups (avec un collègue c'est encore mieux), un jour précis, à une heure précise.
De cette façon tu pourra anticiper mentalement ce match et t'y préparer convenablement.
Tu peux aussi faire des petits contrats qui eux aussi font monter la pression.
Une série en début d'entraînement (là aussi si ça a été programmé à l'avance, et pas en arrivant au stand, c'est l'idéal).
Tu peux demander à quelqu'un de te faire tirer en mode finale...
Bref, toutes situations qui sortent du confort et qui te mettes sous pression te permettront de t'y habituer et de progresser dans ces situations.

Le but de l'entraînement est de progresser en match ! C'est très important d'aborder les choses de cette façon.
Un match improvisé à l'entraînement n'a AUCUNE valeur.
Un match à l'entraînement , qui a été programmé plusieurs jours à l'avance, à une heure précise, avec les cartons numérotés, le poste tiré au sort, c'est déjà plus significatif.
Enfin, avant un match, essaies de prévoir tout ce qui peut arriver : un rameneur qui casse. Une boîte de plombs qui tombe (à ce sujet, ayez toujours une seconde boîte de plombs avec vous).
Une panne mécanique, une panne de lumière sur le stand (donc arrêt momentané de la série), un gaucher en face de toi (lui il a l'habitude, mais pas toi!), bref, il faut anticiper toutes les situations qui ne sont pas censées arrivées, mais qui le peuvent malgré tout. La aussi, ça te permettra de mieux les gérer...

Pour résumer, tout est dans l'approche. Avec la meilleur volonté du monde lors d'un match, si ton approche est mauvaise, il y a peu de chance que ça se passe bien hum1

Ballou
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Nombre de messages : 1473
Inscription le : 21/10/2009
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par MA DALTON le Mar 8 Déc - 20:17

En fait tu as été très courageux d'aller tirer en équipe et si cette équipe a été constituée c'est peut etre parce que tu étais là. Je n'ai pas souvenirs qu'à Meaux vous soyez tant de pistoliers que celà !

Moi je me suis dégonflée, en ce moment c'est plutot passage à vide au niveau résultat..... je suis la dame de l'équipe et je ne me suis pas inscrite. Heureusement un jeune a pu compléter l'équipe. Par contre dans le cas contraire je n'aurai pas laissé tomber mes partenaires habituels et je me serai déplacée, pour eux.

Donc comme disait P de Coubertin l'essentiel c'est d'avoir participé

Autrement j'ai vu que tu avais un TESRO, donc je vois qui tu es j'étais à ta droite à Faremoutiers il ya une semaine.

Par contre merci d'avoir évoqué ce sujet d'échec, certaines réponses (et aussi mon copain SHPOL) m'ont permis d'un peu me remotiver

smwink
MA

MA DALTON
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 663
Inscription le : 26/04/2007
Pays : 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Stormtrooper le Mer 9 Déc - 1:06

MA DALTON a écrit:Autrement j'ai vu que tu avais un TESRO, donc je vois qui tu es j'étais à ta droite à Faremoutiers il ya une semaine.

Effectivement, nous étions voisins!
Et je crois qu'on a la même arme, non?

Et le même genre de coup de mou... triste

Pour l'instant, je laisse cet épisode de côté. Je vais faire du 25 mètres et quand l'envie de revenir au 10m se fera sentir, j'essaierai de tirer quelque chose de positif de tout ca. Si tant est qu'il y ait un truc à en tirer...

Stormtrooper
Membre
Membre

Nombre de messages : 81
Inscription le : 23/11/2009
Pays : FRA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Seb le Mar 15 Déc - 18:31

Il m'est arrivé la meme chose au frence l'anné derniere en 50m. Je savais que j'avais une carte a jouer en 3x20 j'avais la préparation qu'il fallait je savais comment faire mais pareille je me suis mis la pression sur mon couché résultat le score le plus bas que j'ai jamais fait en couché pour un 3x20 je tourné habituellement a 194/200 en couché et la je doit avouer que j'ai eu beaucoup de mal a acrocher un minable 181/200. Et pourtant j'ai enchainé mon meilleur resultat en debout et en genoux sur ce meme 3x20. Ce match je l'ai analysé disséqué j'ai encore les fiches mais ce que j'ai analysé ce ne sont pas les point négatif mais principalement ce qui a été et ce qui va me permetre de progresser. Dit moi ce qui va te permettre de progresser, on peut construir des choses sur une victoire mais on peut en construir bien plus sur un echec aussi dur que celui ci peut etre. Mai surtout de remet pas tout en cause pour un match c'est dans la tete que tout ce passe tu t'est pas vautré a cause de ton laché de ton entré en cible ou de ta marge de blanc ta juste (a à ce que j'ai compris) trop gambergé, alors passe en automatique en match laisse faire ce que tu sais faire.
Je suis assez daccord avec will ne retourne pas au 10m si tu en a pas envie car tu n'y mettra aucun angagement est ça c'est pas la peine.

Seb
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Nombre de messages : 1494
Inscription le : 09/04/2007
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Stormtrooper le Mar 15 Déc - 23:23

Seb a écrit:ta juste (a à ce que j'ai compris) trop gambergé, alors passe en automatique en match laisse faire ce que tu sais faire.

J'ai un peu réfléchi à ce foutu dimanche, et je me dis que tout le problème était sûrement là, et pas ailleurs.

Stormtrooper
Membre
Membre

Nombre de messages : 81
Inscription le : 23/11/2009
Pays : FRA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Invité le Mer 16 Déc - 0:32

Salut voisin...

Comme tu as pu t'en rendre compte, tous les tireurs connaissent un jour un passage difficile.
J'ai connu cela l'année dernière à Chambéry, je pense que je n'étais pas beau à voir à la sortie de mon match.
j'ai accepté de coucher mes notes 2 semaines après, impossible avant car comme l'a dit Ballou, ce n'est pas pertinent.
D'abord on digère la pilule, puis on a envie de comprendre, pas envie de revivre un tel moment. Alors il faut décortiquer, et si on ne trouve rien de positif, il faut prendre ce qui a été négatif pour rebondir, autrement dis, trouver les solutions positives à ce qui n'a pas été. Le noter, l'intégrer et construiredans son entrainement une méthode qui permettra de se rassurer et de prendre confiance.
J'ai bati ma méthode à la lecture répétée de mon compte rendu de match de Chambéry, je l'applique à la lettre cette année. Je ne dis pas que j'ai la solution, mais j'ai organisé ma saison pour améliorer tous les points qui ont été à l'origine de ma contre performance.
Ne pas se focaliser sur sa contre performance, mais profiter de cette expérience pour se motiver à grandir..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Digérer un échec...

Message par Seb le Mer 16 Déc - 0:43

Une image qui me vien. Quand tu fait tes lassé tu réfléchit pas? c'est automatique? Et pourtant tu métrise a mort le fait de faire tes lassé non, tu te trompe rarement? Alors fait ton tir comme tu fait tes lassé, après le geste et la technique et au moment voulut laisse la faire.

Seb
Membre Très Actif
Membre Très Actif

Nombre de messages : 1494
Inscription le : 09/04/2007
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum