Swindlehurst

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Swindlehurst

Message par hosber le Ven 20 Déc - 17:51

Bonjour

1/  Quel est le pays d'origine ? (USA, GB, autre ...)

2/ C'est bien un bloc détente Anschutz qui est monté dessus ?

3/  Quel est l'intérêt des DEUX énormes tenons de verrouillage à mi-corps de la culasse ? On tire de la .22LR avec, et pas du .475 H&H...


Amicalement
HOSBER

hosber
Membre Senior
Membre Senior

Nombre de messages : 272
Inscription le : 10/09/2010
Pays : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Swindlehurst

Message par GILAP le Ven 20 Déc - 18:05

Cela devrait être interdit de publier ces photos... "Verboten"  hehe 

GILAP
Membre Actif
Membre Actif

Nombre de messages : 791
Inscription le : 30/03/2012
Pays : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Swindlehurst

Message par Doc Bernie le Ven 20 Déc - 23:19

hosber a écrit:Bonjour
1/  Quel est le pays d'origine ? (USA, GB, autre ...)

USA. Vic Swindlehurst est (était) canadien, mais son action a été construite par Kelbly (Stolle). Il y en a eu une grosse centaine fabriquée, il doit y en avoir 4 ou 5 en France, dont une dans le circuit .22 Hunter.

hosber a écrit:2/ C'est bien un bloc détente Anschutz qui est monté dessus ?
Effectivement, j'ai une détente Anschutz, mais généralement elles sont montées avec des Jewell.

hosber a écrit:3/  Quel est l'intérêt des DEUX énormes tenons de verrouillage à mi-corps de la culasse ? On tire de la .22LR avec, et pas du .475 H&H...
Amicalement
HOSBER
Cette culasse est dérivée de la culasse Rem 40 X.

Deux observations sur ces tenons qui paraissent surdimensionnés :
1- ils se verrouillent symétriquement à l'horizontale, leur ajustage garantit une fermeture ferme et symétrique de la tête de verrou, avec une quasi garantie d'une feuillure régulière et précise à 1,09 mm (pour faire classique !).
2- la rigidité du verrouillage est assurée, malgré la pression de la .22 LR.
Je complète : la .22 LR n'est pas une cartouche "basse pression", contrairement à ce que l'on pourrait croire. Il suffit de regarder l'arrière du tenon d'une arme .22 LR (qui, comme d'habitude, n'aura pas été graissé!) pour observer de jolies petites traces de grippage, résultat d'une nécessité de verrouillage étanche, du recul sur ce tenon et de l'effort de fermeture et d'ouverture, en général sur une fermeture diagonale (un seul tenon).
Je n'ai pas retrouvé ma feuille CIP, mais de mémoire (aïe) la pression de la cartouche .22 LR est de l'ordre de 1650 bar ... (à comparer à une .45ACP qui monte à 1450 bar) répartis sur un culot de 0, 370 cm2, ce qui doit donner une force d'environ 600 kg (ce qui est plus parlant que de l'exprimer en daN).
Petite, mais costaud !


Dernière édition par Doc Bernie le Lun 6 Oct - 18:46, édité 2 fois (Raison : correction d'une erreur signalée)

Doc Bernie
Membre Hyper Actif
Membre Hyper Actif

Nombre de messages : 2909
Inscription le : 30/05/2011
Pays : France

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum